Geraint Thomas a déclaré qu’il était prêt à aider l’un de ses coéquipiers Ineos Grenadiers à remporter le Tour de France le mois prochain, bien que si le Gallois a une chance de remporter la victoire, il n’a pas l’intention de la laisser passer. Le joueur de 36 ans, qui a remporté le Tour de France en 2018, est devenu le premier Britannique à remporter le Tour de Suisse dimanche, terminant à trois secondes du vainqueur d’étape Remco Evenepoel pour dépasser Sergio Higuita au classement général et remporter la victoire.

Alors que la course a été durement touchée par le COVID-19, la victoire marque un revers de fortune pour Thomas, qui a pensé qu’il avait « fait quelque chose de mal dans une vie antérieure » après des accidents aux Jeux olympiques de Tokyo et au Tour de France l’année dernière. « Du Tour (de France) l’an dernier à la fin de la saison, ce fut… probablement l’une des périodes les plus difficiles de ma carrière », a déclaré Thomas.

« Cette année, j’ai commencé un peu sur la défensive, mais j’ai vraiment apprécié les courses et être avec les jeunes gars de l’équipe et de la construction. Je veux juste aller (au Tour de France) et courir dur et faire tout ce qu’il faut . » Est-ce-que je peux. On a deux autres leaders dans l’équipe et si je peux rester un moment au GC pour jouer une autre carte, passer des étapes ou aider d’autres gars, peu importe.

« Je suis content de faire n’importe quoi. Je saisis ma chance, si elle se présente, j’aiderai les gars s’il le faut. »

READ  L'international canadien Jonathan David aide Lille à remporter le titre de Ligue 1 française

(Cette histoire n’a pas été éditée par l’équipe de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux syndiqué.)