AUTO-ÉVALUATION – Faire un test PCR à domicile, sans rendez-vous, sans file d’attente, et même sans écouvillon dans le nez, c’est ce que propose Eurofins, une entreprise française. Un test déjà disponible aux Etats-Unis et dans le reste de l’Europe, mais pas encore chez nous …

C’est peut-être l’une des dernières options encore absentes de l’arsenal de tests disponibles pour détecter Covid-19. Eurofins Scientific, société basée à Nantes, vient d’annoncer le lancement en Europe de kits permettant de prélever soi-même l’échantillon nécessaire à un test PCR. Un test légèrement différent de ceux pratiqués en laboratoire, et pour cause: cela ne nécessite pas de prélèvement, et il ne repose pas sur un prélèvement prélevé au pharynx, un geste difficile et assez désagréable pour soi-même – gérer.

Dans le kit commandé en ligne et reçu par le transporteur, un petit flacon de solution saline stérile, avec lequel l’utilisateur se gargarisera pendant cinq à dix secondes. Une fois cela fait, le liquide peut être craché dans un petit tube dont le contenu sera analysé en laboratoire, le kit étant livré avec une enveloppe d’expédition, qui sera retirée le lendemain de la livraison du kit, toujours par transporteur. Eurofins promet un résultat d’analyse livré en ligne dans les 24 heures suivant la réception de l’échantillon.

Toutes les informations sur

Covid-19: la France touchée par une deuxième vague de magnitude

Les dernières informations sur l’épidémie

Fondamentalement, le processus était bien conçu. Pouvoir vous échantillonner vous-même résout le problème du dépistage dans les populations peu mobiles, en raison de l’âge ou du handicap. L’absence d’écouvillon simplifie l’administration du test pour ceux qui ne l’ont pas bien passé, comme les enfants. Enfin, le gargarisme comme méthode d’échantillonnage garantit que personne ne fera une analyse «derrière votre dos» à votre insu. Si Eurofins n’annonce son lancement européen qu’à ce jour, la société commercialise déjà d’autres tests aux Etats-Unis pour les particuliers à partir de mi-octobre, comme des masques filtrants à porter un jour avant de les rendre. pour analyser.

READ  En Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo rompt dix ans de silence à la veille de l'élection présidentielle

Lire aussi

  • Dépistage de masse au Havre: 11% de la population a passé le test au coût de 800000 euros
  • Noël: aurons-nous suffisamment de preuves?

79 € en Allemagne … et pas encore disponible en France

La version européenne du test est désormais disponible en ligne pour l’Allemagne et l’Espagne. En Allemagne, il se vend 79 euros. Dans un communiqué de presse, Eurofins précise que “Demander des approbations réglementaires pour commercialiser des tests similaires au Royaume-Uni, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède et dans d’autres pays.” La société s’assure également que ces tests détectent la variation du virus observée depuis octobre au Royaume-Uni, et prétend donner accès à une partie de ses capacités de séquençage aux autorités sanitaires nationales européennes qui n’ont pas encore pu identifier la variation du virus au sein des tests. positif. De quoi détecter la présence locale de cette nouvelle variante et son évolution.

En vidéo

File d’attente à Strasbourg pour se faire tester

Si la possibilité de gérer seul votre test est une réelle nouveauté, le prélèvement à domicile était déjà possible chez nous, en prenant rendez-vous avec les infirmières libérales, qui savent gérer à la fois l’échantillon et sa livraison au laboratoire d’analyse. . Une option encore ouverte en attendant que les autorités sanitaires françaises valident l’autotest.

Bien que peu connu du grand public, Eurofins n’est pas une jeune entreprise: le groupe spécialisé dans les services d’analyse pour l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire et l’environnement exploite près de 800 laboratoires dans le monde et emploie plus de 50 000 personnes. .

READ  Le FBI a demandé à enquêter après que Donald Trump a plaidé pour des votes supplémentaires en Géorgie | Nouvelles du Royaume-Uni

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT – Gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme: “C’est une vraie scène de guerre”, dit le procureur

“Elle avait conquis le cœur des Français avec son bel accent de sabra”: la chanteuse Rika Zaraï décède

EN DIRECT – Covid-19: une nouvelle souche d’Afrique du Sud inquiète le Royaume-Uni

Trois gendarmes tués lors d’une intervention de violence domestique: que s’est-il passé?

Tireur sportif, “survivant” … ce que l’on sait du fou qui a tué trois gendarmes