Le Danemark est devenu le premier pays au monde à suspendre le déploiement de la vaccination contre le COVID après que les chefs de la santé ont déclaré que la pandémie était sous contrôle.

L’autorité sanitaire danoise a déclaré qu’elle avait décidé de « réduire » la mise en œuvre à partir du 15 mai car de nombreuses personnes ont été vaccinées, les nouvelles infections diminuent et les taux d’hospitalisation se stabilisent.

Le pays, qui a soulevé tous COVID-19[feminine] freine en février après avoir « aplati » la troisième vague, il serait le premier à annuler le lancement, et les chefs de la santé disent qu’il est en « bonne position ».

« Nous mettons donc fin au programme de vaccination de masse », a déclaré Bolette Soborg, directeur des maladies infectieuses à l’autorité.

Il continuera de recommander des piqûres à certains groupes vulnérables, et les responsables de la santé prévoient de recommencer à se déployer après l’été.

« Nous prévoyons de rouvrir le programme de vaccination à l’automne. Cela sera précédé d’une évaluation professionnelle approfondie de qui et quand vacciner et avec quels vaccins », a déclaré Mme Soberg.

Environ 81% des 5,8 millions d’habitants du pays sont entièrement vaccinés avec deux doses et 62% supplémentaires ont reçu un rappel.

Un expert américain prudemment optimiste

Le plus grand expert américain des maladies infectieuses a exprimé son optimisme cette semaine quant à l’état de la pandémie dans le pays.

Le Dr Anthony Fauci a déclaré que même si la pandémie n’est pas terminée, le virus est mieux contrôlé.

« Nous sommes à un moment différent de la pandémie », a-t-il déclaré.

READ  Un mort et sept poignardés à Birmingham, la deuxième plus grande ville d'Angleterre

Après une vague hivernale brutale, a-t-il déclaré, « nous avons maintenant ralenti et sommes entrés dans une phase plus contrôlée ».

Il a toutefois averti que « cela ne signifie en aucun cas que la pandémie est terminée ».