Le président français Emmanuel Macron annonce que le nombre de doses passera de 60 millions à 120 millions

La France va doubler le nombre de doses de vaccins qu’elle envoie aux pays les plus pauvres à 120 millions, a promis samedi le président Emmanuel Macron, dans une vidéo diffusée lors du concert de Global Citizen à Paris.

« L’injustice, c’est que sur d’autres continents, évidemment, la vaccination arrive très tard… », a-t-il déclaré. « Nous devons aller plus vite, plus fort.

« La France s’est engagée à doubler le nombre de doses qu’elle administre », a-t-il ajouté. « On passera de 60 millions à 120 millions de doses offertes. »

Mercredi, les États-Unis ont annoncé qu’ils allaient doubler leur don de doses de vaccins, portant leur contribution totale à 1,1 milliard.

Le président Joe Biden a décrit la pandémie comme une « crise pratique » et a ajouté que « nous avons besoin d’autres pays à revenu élevé pour réaliser leurs propres ambitions ».

L’Union européenne s’est engagée à distribuer 500 millions de doses.

Et le président chinois Xi Jingping, dans un message vidéo diffusé mardi à l’ONU, a promis un total de deux milliards de doses d’ici la fin de l’année, reprenant un chiffre déjà avancé par les autorités chinoises.

On ne savait pas combien d’entre eux seraient vendus et combien seraient donnés.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’Organisation mondiale de la santé, a dénoncé à plusieurs reprises l’injustice de l’énorme déséquilibre dans la distribution des doses de vaccins dans les pays riches et pauvres.

« Je ne resterai pas silencieux lorsque les entreprises et les pays qui contrôlent l’approvisionnement mondial en vaccins penseront que les pauvres du monde devraient se contenter des restes », a-t-il déclaré plus tôt ce mois-ci.

READ  L'Ukraine demande de l'aide à l'Allemagne et à la France au milieu des rumeurs selon lesquelles elle manque d'armes

Les dirigeants africains ont demandé la possibilité d’acheter des doses de vaccins pour leur peuple lors d’une réunion de l’Union africaine au début du mois.

Selon un décompte de l’AFP établi à partir de sources officielles, les 53 pays d’Afrique, avec une population de plus de 1,3 milliard d’habitants, ont reçu au total 10 doses de vaccins pour 100 personnes.

En revanche, les États-Unis et le Canada, avec une population d’un peu plus de 368 millions de personnes, ont reçu 120 doses pour 100 personnes.