La CEDEAO appelle à des pourparlers au Niger lors d’un nouveau sommet à Abuja

Abuja, Nigeria – L’Organisation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a appelé à des pourparlers au Niger lors d’un nouveau sommet qui s’est tenu à Abuja. Cette décision fait suite aux récentes tensions politiques et militaires dans le pays.

Le régime militaire nigérien forme un gouvernement dirigé par le général Abdourahamane Tiani

Niamey, Niger – Le régime militaire au pouvoir au Niger a formé un nouveau gouvernement dirigé par le général Abdourahamane Tiani. Cette transition intervient après le coup d’État qui a renversé le président élu Mohamed Bazoum. Le général Tiani, ancien chef d’état-major des forces armées nigériennes, a été nommé Premier ministre.

Le chef de l’ONU exprime son inquiétude quant aux conditions de détention du président Bazoum.

New York, États-Unis – Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a exprimé son inquiétude quant aux conditions de détention du président nigérien Mohamed Bazoum. Le chef de l’ONU a demandé aux autorités militaires nigériennes de garantir le respect des droits de l’homme et de s’assurer que le président Bazoum soit traité de manière juste et équitable.

Les militaires au pouvoir accusent la France d’avoir violé l’espace aérien nigérien et d’avoir libéré des terroristes. Le Quai d’Orsay nie ces accusations.

Niamey, Niger – Les militaires au pouvoir au Niger ont accusé la France d’avoir violé l’espace aérien nigérien et d’avoir libéré des terroristes. Cependant, le ministère français des Affaires étrangères, le Quai d’Orsay, a catégoriquement nié ces accusations, affirmant qu’elles étaient sans fondement. Les autorités françaises ont réitéré leur volonté de soutenir le Niger dans sa lutte contre le terrorisme et de maintenir une relation de coopération solide.

READ  Congrès américain : Steve Scalise, le candidat républicain au poste de speaker, se retire - FRANCE 24

Ces développements récents au Niger suscitent une vive inquiétude tant au niveau régional qu’international. Les tensions politiques et militaires, combinées aux préoccupations concernant les droits de l’homme et la sécurité, nécessitent une attention urgente de la part de la communauté internationale.