En présentant son équipe pour la tournée de fin d’année, Dave Rennie a promis que Will Skelton verrait plus de temps de jeu après avoir profité de quelques précieuses minutes lors de la tournée correspondante de l’année dernière.

Il l’est peut-être encore, mais pour l’instant, l’attaquant dommageable, qui a remporté la Coupe des champions d’Europe plus tôt cette année avec La Rochelle, devrait à nouveau être présenté sur le banc contre la France à Paris.

Ce n’est pas vraiment une surprise, car le joueur de 30 ans n’a rejoint les Wallabies qu’en début de semaine.

Regardez tous les matchs de la Coupe du monde de rugby à XV en direct et exclusivement sur Fox Sports, sur Kayo. Nouveau sur Kayo ? Commencez votre essai gratuit maintenant >

Skelton l’a également laissé entendre lorsqu’il a déclaré: « Tout va bien, j’espère être sur le banc. »

En effet, Rennie, l’attaquant aux 21 sélections, devrait donner à Nick Frost et Cadeyrn Neville une autre chance de tirer parti de ses performances encourageantes.

Rennie devrait apporter des changements minimes à son pack d’attaquants, avec Taniela Tupou en ligne pour revenir dans l’équipe de départ après qu’Allan Alaalatoa ait subi une commotion cérébrale lors de la grande échappée contre l’Ecosse à Murrayfield.

L’écluse australienne de La Rochelle, Will Skelton (Photo par XAVIER LEOTY / AFP)Source : AFP

Le test se profile comme important pour Tupou, avec le support géant montrant des signes de son apogée la semaine dernière avant de prononcer une peine de mort stupide qui, heureusement, n’a plus mordu les Wallabies.

Néanmoins, après une année décevante, marquée par des blessures au mollet et des problèmes de forme, un affrontement contre une équipe française géante pourrait être l’étincelle nécessaire pour raviver la concentration de Tupou.

Pendant ce temps, en nommant son équipe la semaine dernière, Rennie a déclaré qu’il « ferait tourner les neuf » en tournée et il semble que l’entraîneur néo-zélandais le fera.

C’est une décision audacieuse, qui contribue peu à la cohésion après ce que Jock Campbell a décrit comme une performance « maladroite » contre l’Ecosse.

Campbell s’attend également à des minutes supplémentaires après que l’arrière soyeux du Queensland ait à peine touché le ballon après avoir été en retard contre Tom Banks dans le dernier quart du match.

« Évidemment, tout le monde cherche un départ et plus de minutes, mais c’était un peu différent », a-t-il admis après ses débuts sur le banc à Murrayfield.

Campbell, 27 ans, a souvent été comparé au merveilleux centre des All Blacks Conrad Smith par Rennie, et l’arrière espère produire une performance accrocheuse, avec l’équipe de 33 joueurs de la Coupe du monde. cœurs.

Heureusement pour Campbell, il a eu une meilleure préparation pour le test qu’auparavant, après que l’arrière latéral à la voix douce s’est foulé la cheville dans le gymnase et a raté une séance d’entraînement avant ses débuts.

Jock Campbell (Photo par Hannah Peters/Getty Images)Source : Getty Images

Cependant, il fait face à toute une tâche, avec l’équipe française – qui possède les meilleures mi-temps du monde avec Antoine Dupont et Romain Ntamack – pour le prouver sous le ballon haut.

Ce sera également fascinant de voir comment il se comporte en attaque, car Campbell a à peine joué aux côtés de ses coéquipiers à tous les niveaux.

Mais l’essentiel de l’attention sera porté sur le retour de Skelton.

Après avoir fait ses débuts contre la France en 2014, le verrou géant a admis qu’il n’avait pas encore livré au niveau international et que les trois prochaines semaines s’annoncent pour définir la carrière d’un homme qui a été nommé joueur européen de l’année plus tôt cette année. .

« Je ne pense pas que j’ai été le plus heureux de ma forme en entrant dans l’équipe nationale », a déclaré Skelton aux journalistes via zoom.

« Je ne pense pas avoir joué de mon mieux, mais c’est difficile d’y aller seulement pour trois matchs.

« Mais nous voyons que d’autres pays le font aussi et s’en sortent bien. Je pense donc que c’est probablement dû à ma préparation et à ma bonne performance cette semaine-là.

« Lorsque vous mettez le maillot de votre pays, vous devez faire un pas en avant et passer au niveau supérieur. »

Ils ne sont pas confrontés à une plus grande épreuve dans le jeu, les champions des Six Nations étant considérés par beaucoup, y compris Skelton, comme les favoris pour la Coupe du monde de l’année prochaine.

« Ouais, ils sont probablement chez eux », a-t-il dit.

«Je suppose que je suis aussi favori, mais à domicile, ils seront sous pression.

« Nous sommes inquiets pour cette série d’automne maintenant, la tournée de fin d’année, donc je ne suis pas trop inquiet pour la Coupe du monde pour le moment.

« Mais pour l’avenir, oui, ils le sont probablement, ils sont deuxièmes au monde, l’Irlande est numéro 1.

« C’est une grande tournée pour nous et où nous pouvons jeter les bases de l’année prochaine. »

READ  Foot OM - OM: Rongier, Strootman, L'Equipe font hurler les Marseillais