Un rappel de saumon fumé tranché de Norvège a été récemment annoncé en raison de la possible présence de la bactérie listeria. L’entreprise responsable de ce rappel, Le Fumoir, a émis l’alerte le 22 décembre dernier.

Ce saumon fumé était vendu en tranches préemballées sous vide, dans un format d’un kilo, et destiné à être commercialisé auprès des grossistes. Le lot en question a été mis en vente à partir du 5 décembre et sa date limite de consommation est fixée au 1er janvier.

Les clients qui ont acheté ce produit sont vivement recommandés de ne plus le consommer, de ne plus l’utiliser et de le rapporter ou de le détruire. En effet, la listériose, une maladie infectieuse grave provoquée par la bactérie listeria monocytogenes, peut entraîner la mort.

En France, la listériose est la deuxième cause de décès par intoxication alimentaire, avec plusieurs dizaines de décès chaque année. Il est donc crucial de prendre cette alerte au sérieux et de veiller à ne plus consommer le saumon fumé incriminé.

Le Fumoir a d’ores et déjà lancé une enquête pour déterminer les causes de cette contamination et prend les mesures nécessaires pour éviter tout risque supplémentaire. Les autorités sanitaires ont également été informées et travaillent en étroite collaboration avec l’entreprise pour résoudre ce problème.

Dans l’attente de plus amples informations, il est crucial de rester vigilants quant à notre consommation alimentaire et de toujours vérifier les éventuels rappels ou alertes émis par les autorités compétentes. La sécurité et la santé de tous dépendent de notre attention et de nos choix en matière d’alimentation.

READ  Xavier Bertrand écrase la fête dans les Hauts-de-France