Cosmo Sonic : Burton of London liquidée, 200 licenciements

Burton of London, une enseigne de prêt-à-porter bien connue, a été placée en liquidation judiciaire, entraînant malheureusement le licenciement de près de 200 salariés. Cette nouvelle vient s’ajouter aux difficultés déjà rencontrées par l’entreprise, qui avait déjà fermé définitivement pas moins de 44 de ses boutiques.

En 2020, Burton of London avait été cédée par le groupe Omnium pour un euro symbolique. À l’époque, cette décision avait suscité de nombreux questionnements quant à la viabilité de l’enseigne. Malheureusement, ces inquiétudes se sont révélées fondées, car l’entreprise comptait initialement 658 employés et 122 points de vente en France, mais n’a pas pu faire face à ses difficultés financières.

Malgré les efforts de l’actionnaire pour relancer la marque, aucun plan de relance n’a été jugé suffisant, et aucune offre de reprise globale n’a été enregistrée. La CFTC, un syndicat représentant les salariés, estime que ces échecs sont dus aux stratégies défaillantes de la direction, entraînant ainsi la liquidation de l’enseigne.

Pour Thierry Le Guénic, propriétaire de l’entreprise, cette liquidation est un dur coup, car cela signifie également l’effondrement de son empire, comprenant d’autres marques de renom telles que Orcanta, Habitat et Maison Lejaby. En effet, l’homme d’affaires détient également les marques Paule Ka et Cosmoparis, qui pourraient potentiellement être affectées par cette situation délicate.

Cette nouvelle est un rappel de la fragilité du secteur de la mode et des défis auxquels sont confrontées les entreprises de prêt-à-porter. Espérons que ces licenciements seront rapidement suivis de nouvelles opportunités pour les travailleurs touchés, et que les marques de Thierry Le Guénic pourront trouver un moyen de se relever de cette situation difficile.

READ  Les petites entreprises s'inquiètent des impacts du nouveau projet de loi québécois sur la réforme de la langue française