l’essentiel
L’actrice Sophie Marceau, généralement discrète sur les réseaux sociaux, a déclenché un débat sur les réseaux sociaux en postant une photo d’affiche du documentaire controversé « Hold-Up » sur le fond de la crise sanitaire du coronavirus, financé par le crowdfunding et lancé ce mercredi 11 novembre.

Quelques heures après son lancement, le plateformes payantes Mercredi 11 novembre, le documentaire «Robbery» sur «les erreurs commises par les plus hautes autorités publiques» dans la gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus, fait déjà couler beaucoup d’encre. L’actrice Sophie Marceau, généralement discrète sur les réseaux sociaux, a néanmoins décidé de promouvoir le documentaire dans un post Instagram.

«  » Ils nous appellent inutiles … « , écrit sobrement l’actrice de 53 ans, à côté de l’affiche du documentaire produit par Pierre Barnérias et Christophe Cossé. Sous cette légende, les commentaires s’opposent: » Enfin une actrice dans le véritable devant de la scène! Merci pendant que les Français se réveillent », peut-on lire.« Un dangereux documentaire Attention aux conspirateurs! », Prévient un autre internaute.

Ce documentaire, financé par crowdfunding via la plateforme Ulule depuis août, il a levé 182 970 euros. Qualifié de «conspiration» par ses premiers détracteurs, il est plébiscité par d’autres pour sa lucidité. « Il faut imaginer que la privation de nos droits, de nos libertés, de nos élections est un braquage. On aurait pu l’appeler » Coup d’Etat «  », selon Christophe Cossé, cité dans le résumé du film. à partir de 2h51.

READ  10 des meilleurs films à regarder en mars