Le Premier ministre des Îles Salomon a excorié certains de ses citoyens de retour qui ont menti sur leur exposition au Covid-19 et importé le virus dans le pays.

“Il est triste que la plupart des cas positifs résultent de la malhonnêteté de nos propres citoyens: ils ont menti dans leurs formulaires d’évaluation avant le départ”, a déclaré Manasseh Sogavare dans un discours à la nation.

Les Salomon, comme de nombreux pays du Pacifique, ont eu peu de cas de Covid-19, 16 seulement depuis le début de la pandémie. Mais le pays est resté indemne de Covid jusqu’en octobre, date à laquelle le virus a été rapatrié avec des citoyens de retour d’outre-mer.

Bien que l’épidémie reste contenue en quarantaine, on craint que si elle éclate, le fragile système de santé publique des Salomon ne soit rapidement submergé.

«En raison du comportement de quelques-uns de nos citoyens qui ont ouvert notre pays à cette augmentation sans précédent du nombre de cas de Covid-19, mon gouvernement tiendra ces personnes responsables de la mise en danger de notre peuple et de notre pays», a déclaré Sogavare.

Sogavare a déclaré que les personnes qui avaient menti sur leurs formulaires d’inscription seraient poursuivies pour atteinte à la santé publique.

«Par leurs actions malhonnêtes, ils ont sciemment mis en danger nos citoyens et notre pays. Leurs actions égoïstes avaient considérablement augmenté le coût de notre combat contre Covid-19.

Toujours dans le Pacifique, trois marins à bord d’un porte-conteneurs qui ont voyagé d’Apia aux Samoa à Pago Pago dans les Samoa américaines voisines ont été testés positifs pour Covid-19. Personne du navire n’a débarqué aux Samoa (qui restent indemnes de Covid), ni à Pago Pago.

READ  La commande de rester à la maison en Californie se profile alors que les cas de COVID-19 explosent

Le navire, le Fesco Askold, a été envoyé en eaux libres pendant que les autorités envisagent des options de déchargement.

Le Pacifique est la région la moins infectée par Covid au monde. Les petits pays et territoires insulaires éloignés de Kiribati, des îles Marshall, de la Micronésie, de Nauru, des Palaos, des Samoa, des Tonga, de Tuvalu, du Vanuatu, des îles Cook, de Niue, des Tokelau, de l’île de Norfolk et de l’île de Pitcairn seraient toujours indemnes du virus.