Le gouvernement de Singapour espère lever les restrictions liées à la pandémie à partir du 13 juin s’il parvient à contrôler plusieurs groupes locaux.

Le ministère de la Santé a confirmé lundi 16 nouveaux cas d’infection à Covid-19 transmise localement, dont 13 sont liés à des cas précédents.

Le Premier ministre Lee Hsien Loong a déclaré que les tests s’intensifieraient même si les bordures étaient supprimées. « Tout d’abord, nous devons tester plus rapidement, plus généreusement et plus largement », a-t-il déclaré.

Il a déclaré que les autorités sanitaires de Singapour introduiraient différents types de tests. « De nombreux types différents de tests Covid-19 sont devenus disponibles, par exemple des tests rapides d’antigène, des tests de salive, des alcootests, une surveillance des eaux usées, même des chiens renifleurs. »

Lee a ajouté: « Cela nous permettra de détecter les cas plus rapidement afin de pouvoir les isoler et encercler leurs contacts rapidement, avant que le virus ne se propage davantage. »

Un coureur et un cycliste traversent le Jubilee Bridge de Singapour alors que la cité-État prévoit de mettre fin aux restrictions liées à la pandémie © Lauryn Ishak / Bloomberg

Il a reconnu que les groupes ont émergé après que Singapour semble avoir vaincu le virus.

« Malheureusement, nous combattons également de nouvelles variantes plus infectieuses du virus Covid-19 », a déclaré le Premier ministre, notant que la variante B.1.1.7, qui a été détectée pour la première fois au Royaume-Uni, et B. 1 617. 2, qui a été détecté pour la première fois en Inde, avait atteint la cité-État.

« Inévitablement, d’autres variantes apparaîtront, et nous devrons également les gérer », a déclaré Lee.

Le Premier ministre a déclaré que Singapour était en mesure de répondre aux nouvelles menaces.

« À moins d’un autre super-épandeur ou d’un grand cluster, nous devrions être sur la bonne voie pour contrôler cette épidémie. »

READ  La France va accorder un prêt à conditions avantageuses de 12,3 milliards de roupies à Red Line à Karachi: journal