Corinne Diacre revient sur son éviction des Bleues : « Les dés étaient pipés »

Corinne Diacre, l’ancienne entraîneure de l’équipe de France féminine de football, a été aperçue avec un large sourire sur le parking de la gare d’Angoulême. Cela marque un retour aux sources pour Diacre, dont la famille est installée dans cette ville depuis une trentaine d’années.

Après avoir dirigé les Bleues pendant six ans, Diacre a été écartée de son poste il y a un an, juste après avoir préparé l’équipe pour la Coupe du monde 2023. Son départ a été décrit par l’intéressée comme un coup dur, mais elle semble désormais retrouver le sourire.

Depuis son éviction, Diacre semble profiter de son temps libre pour se ressourcer dans sa ville natale. Angoulême lui offre un cadre familial et chaleureux pour se remettre de cette déception professionnelle.

Les fans de football se demandent désormais ce que réserve l’avenir à Corinne Diacre. Certains espèrent un retour aux affaires sur un banc de touche, d’autres la voient explorer de nouveaux horizons.

En attendant, l’ancienne sélectionneure profite pleinement de sa pause et de son retour aux sources. Son large sourire sur le parking de la gare d’Angoulême en dit long sur sa satisfaction d’être de retour parmi les siens. Les supporters français restent en attente de ses prochains projets.

READ  « Arrêtez ce bruit ! » : le tirage au sort de lEuro 2024 de football perturbé par des gémissements - Cosmo Sonic