Controverse Aya Nakamura aux JO : ouverture dune enquête par le parquet de Paris suite à des publications racistes visant la chanteuse – Le Monde

La chanteuse Aya Nakamura victime de racisme en ligne

La célèbre chanteuse Aya Nakamura a récemment été la cible de propos racistes en ligne, suscitant une vive réaction de la part de ses fans et de personnalités politiques. L’affaire a débuté lorsque la Licra a signalé des publications racistes à l’encontre de l’artiste, ce qui a conduit à l’ouverture d’une enquête par les autorités.

L’extrême droite a également pris pour cible Aya Nakamura, en ligne et lors de réunions politiques, déclenchant une vague de condamnations de la part d’associations telles que SOS-Racisme. La ministre de la Culture Rachida Dati a exprimé son soutien à la chanteuse, tout comme le metteur en scène Thomas Jolly, qui a condamné fermement le racisme dont elle est victime.

Malgré ces attaques, Aya Nakamura a tenu bon et a remercié sa communauté pour son soutien inconditionnel. Elle a poursuivi sa carrière musicale avec succès, couronnée par le titre d’artiste féminine aux Victoires de la musique en 2024.

Cette affaire montre une fois de plus la persistance du racisme dans notre société et la nécessité de lutter contre ce fléau. En soutenant des artistes comme Aya Nakamura, nous envoyons un message fort contre la haine et la discrimination. Cosmo Sonic continuera de suivre cette affaire et d’apporter son soutien à la chanteuse dans cette épreuve.

READ  Baba, nous tattendons : le rappeur Booba sinvite à un événement organisé par Cyril Hanouna