L’action passionnante au Championnat mondial de hockey féminin de l’IIHF de cette année se poursuivra samedi, alors que les quatre pays restants s’affronteront en demi-finale, dans l’espoir de voir qui aura une chance de remporter un championnat.

ÉTATS-UNIS contre. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

  • Lorsque: dimanche 3 septembre
  • Où: KVIK Hockey Arena (Herning, Danemark)
  • Temps: 8 h, heure de l’Est
  • Canaliser: Réseau LNH
  • Flux: Diffusion Direct TV, fuboTV, Fronde

Les États-Unis ont sans doute la meilleure attaque à avoir jamais disputé les championnats du monde. Ils ont continué à dominer les buteurs lors de leur affrontement en quart de finale avec les parvenus hongrois. Dans sa victoire de 12-1, la vétéran star Hilary Knight a inscrit un but et une aide, surpassant la membre du Temple de la renommée du hockey Hayley Wickenheiser pour le plus grand nombre de points dans l’histoire du Championnat du monde féminin. Taylor Heise et Hannah Bilka ont chacune marqué des tours du chapeau lors de la victoire en quart de finale, aidant l’équipe à atteindre 42 buts lors de ses cinq premiers matches. Heise mène le tournoi avec 13 points, avec Bilka, Amanda Kessel et Kendall Coyne Schofield juste derrière elle comme les quatre seules joueuses à avoir 10 points ou plus dans le tournoi de cette année.

La Tchéquie pourrait être l’outsider avant samedi, mais le fait qu’elle soit en demi-finale est considéré comme une victoire pour le programme. Avant cette année, les Tchèques n’avaient jamais atteint le dernier carré des Championnats du monde. Cependant, ils ont changé ce récit quand Aneta Tejralova a marqué dans la première minute du temps supplémentaire contre la Finlande jeudi, offrant à la Tchéquie une victoire 2-1. Deniela Pejsova a également marqué en quart de finale pour les Tchèques et est la meilleure buteuse des vainqueurs du groupe B, à égalité au cinquième rang du tournoi avec huit points.

READ  Thiago Silva dit oui à son nouveau club

CANADA contre. LA SUISSE

Bien que le Canada ait montré qu’il est une équipe dominante, son manque de finition a été une préoccupation tout au long du tournoi. Lors de leur rencontre de quart de finale avec la Suède, les Canadiens ont dominé les Suédois 57-9, mais n’ont réussi qu’à gagner 3-0. Cependant, il ne fait aucun doute qu’ils sont toujours les favoris pour jouer pour le championnat. Sarah Fillier, qui a perdu le tableau d’affichage dans les quarts, mène l’équipe avec sept points, avec la capitaine du Canada Marie-Philip Poulin, qui est à égalité au 12e rang avec six points au Danemark.

La Suisse est de retour en demi-finale pour le deuxième tournoi consécutif, ce qu’elle n’a jamais fait auparavant. Ce n’était certainement pas une route facile vers les quatre derniers. Après avoir remporté leur seule victoire contre le Japon en phase de groupes, les Suisses ont suivi les Japonais en quart de finale jeudi avant la troisième période. Sinja Leemann a réussi à niveler les choses à un, et le match est allé en prolongation. Après qu’aucune équipe n’ait pu marquer dans le 3v3, une séance de tirs au but était nécessaire. Leemann et Alina Marti ont chacune marqué pour la Suisse, tandis qu’Andrea Braendli a arrêté Aoi Shiga pour envoyer la Suisse à sa quatrième demi-finale.

Ces deux pays se sont affrontés en demi-finale l’an dernier à Calgary, où le Canada a battu la Suisse 4-0.

READ  Italie - Suisse : ce que disent les statistiques

Le Canada a atteint les demi-finales de chaque tournoi depuis l’événement inaugural en 1990, perdant une seule fois, lors de la Coupe du monde 2019 contre la Finlande.

Consultez les résultats et le classement du WWC sur IIHF.com