Le Théâtre Eden de La Ciotat, station balnéaire de la périphérie marseillaise, est reconnu comme le plus ancien cinéma encore en activité par le Guinness World Records, 122 ans après sa première projection publique.

Le Théâtre Eden de La Ciotat, dans le sud de la France, avait sa première projection publique il y a 122 ans | Nicolas TUCAT AFP

Un cinéma de la côte méditerranéenne française a remporté sa candidature pour être reconnu comme le plus ancien encore en activité par le Guinness World Records, 122 ans après sa première projection publique.

Le Théâtre Eden jaune vif de La Ciotat, une station balnéaire à la périphérie de Marseille, a montré quelques-uns des premiers films réalisés par Auguste et Louis Lumière, les frères ingénieurs considérés comme les inventeurs du film.

Une histoire partagée avec les frères Lumière

« C’est la récompense de plus de deux ans de recherche », a déclaré Michel Cornille, président de l’association qui dirige Eden, dans un communiqué après la confirmation de la certification Guinness au début du mois.

L’ancien propriétaire du cinéma, Raoul Gallaud, était un ami du père de Lumière et en devint fan après avoir été invité dans leur résidence d’été de la région pour une projection privée en 1885.

Gallaud a proposé d’accueillir une projection quelques jours plus tard, mais la tentative s’est heurtée à des problèmes techniques et les Lumières ont fini par faire leur première projection publique plus tard cette année-là à Paris.

Le renouveau du cinéma Lumières

Mais quatre ans plus tard, le 21 mars 1899, Eden commence à projeter des films de Lumières, dont Descente de bateau à La Ciotat Oui Les cow-boys d’Amérique.

C’est la date utilisée par Guinness pour considérer Eden comme « le plus ancien cinéma construit à cet effet en activité ».

READ  Apple et Shazam s'associent à Dolly Parton pour offrir 5 mois d'Apple Music gratuits aux nouveaux utilisateurs

« C’est très émouvant car toute ma vie j’ai regardé ma famille se battre pour garder Eden en vie », a déclaré Marie-Laure Smilovich, directrice générale du cinéma et arrière-petite-fille des frères Lumière.

(Avec des contributions de l’Agence France Presse)