, publié le vendredi 11 septembre 2020 à 15 h 33

Que faire si un enfant a de la fièvre ou est testé positif au coronavirus? Dix jours après la rentrée scolaire, il reste encore beaucoup de questions sur la marche à suivre si le virus circule dans les écoles.

+ Quelle protection pour les étudiants et les enseignants?

Tous les élèves des collèges et lycées sont tenus de porter un masque et de respecter les gestes de barrière, comme le lavage des mains.

Quant aux enseignants, le port du masque est obligatoire pour tout le monde. En théorie, les enseignants vulnérables ou en contact avec des personnes à risque devraient pouvoir demander des masques FFP2.

Face à une polémique récente sur le fait que les masques en tissu fournis par le ministère ne protégeraient pas suffisamment les enseignants, la rue de Grenelle a répondu que «les masques en tissu distribués ont une efficacité de filtration de 98%, ce qui est l’un des taux inférieurs. plus élevés “.

+ Que faire si un enfant a de la fièvre?

Si un enfant présente les symptômes d’une maladie, quelle qu’elle soit (écoulement nasal, toux, fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, etc.), il est impératif qu’il reste à la maison jusqu’à ce qu’il soit guéri. Il est recommandé de consulter le médecin traitant.

+ Et si un étudiant est susceptible d’avoir Covid-19?

Si un enfant a eu un contact direct avec un cas confirmé sans protection efficace, il doit rester à la maison et consulter un médecin. Vous pouvez retourner dans votre établissement 14 jours plus tard.

READ  Protocole de santé de l'entreprise: masque, télétravail ... Premières réponses

Si l’enfant développe des symptômes évocateurs de Covid à l’école (infection respiratoire aiguë avec fièvre ou sensation de fièvre, fatigue inexpliquée, douleurs musculaires inhabituelles ou maux de tête, diminution ou perte de goût ou d’odeur, diarrhée), il doit être isolé immédiatement et porter un masque (à partir de 6 ans), en présence d’un adulte masqué.

Le directeur prévient immédiatement la famille de venir le retrouver et de l’emmener chez le médecin. L’élève ne peut retourner à l’école qu’après 14 jours d’isolement à domicile ou après avis médical.

L’avis médical “ne consiste pas à rédiger un certificat mais à formuler des conclusions délivrées oralement aux parents à l’issue d’une consultation”, a déclaré vendredi l’Ordre des médecins.

“Le ministère de l’Éducation nationale ne demande pas aux parents de présenter un certificat médical sans contre-indication et une telle demande des institutions ne repose sur aucune obligation législative ou réglementaire”, a-t-il déclaré dans un communiqué.

+ Que faire si un enfant est testé positif pour Covid-19?

Votre famille doit informer l’école immédiatement. L’étudiant ne pourra pas regagner son établissement avant le terme indiqué par son médecin, c’est-à-dire au moins 10 jours après le test.


Le directeur d’école doit suivre un parcours très spécifique: informer l’inspection de l’académie, qui prend contact avec l’Agence régionale de santé (ARS), et élaborer avec le personnel une liste des personnes qui contact. avec l’étudiant infecté et devra donc rester à la maison pendant 14 jours et être testé.

+ Un établissement peut-il exiger de l’étudiant qu’il passe un test?

Non, l’école ne peut légalement imposer un test à un élève. Si vous en demandez un et que la famille refuse, l’enfant devra quand même rester à la maison pendant 14 jours.

READ  VIDEO - Images spectaculaires de la crue du Gardon vue du ciel

+ Un étudiant positif peut-il se voir refuser l’accès?

Oui, le directeur de l’école peut vous refuser l’accès tant qu’il a obtenu la preuve que cet élève a été testé positif au coronavirus.

L’étudiant ne pourra rentrer dans son établissement que s’il a respecté les quatorze à domicile qui lui ont été imposés.

+ De combien de cas confirmés une école peut-elle fermer?

Sur “trois cas confirmés” chez des élèves “dans différentes classes du même niveau, cela peut conduire à la fermeture du niveau. Sur” trois cas confirmés dans des classes et niveaux différents “, il y a une possible fermeture de l’école ou de l’établissement, selon le ministère Para personnel, la fermeture totale ou partielle de l’école peut également survenir «à partir de trois cas confirmés».