Le ministère chypriote de la Santé a placé l’Autriche, la Bulgarie, la République tchèque, la Hongrie, l’Italie et la Pologne dans la catégorie orange, les relevant de la catégorie rouge, sur la base d’une nouvelle évaluation des risques épidémiologiques des pays. Les nouveaux changements entreront en vigueur le jeudi 3 juin.

Le Canada et le Koweit font également partie des pays tiers classés dans la catégorie rouge par décision du Cabinet à compter du 1er juin.

Selon un communiqué du ministère de la Santé, le classement des pays de l’UE et de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein et Norvège, dont la Suisse) en zones verte, orange et rouge est basé sur l’évaluation du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC). .

En ce qui concerne les pays tiers (Royaume-Uni, Russie, Ukraine, Israël, Liban, Émirats arabes unis, Jordanie, Arabie saoudite, Égypte, Biélorussie, Qatar, Serbie, États-Unis d’Amérique, Arménie, Géorgie, Bahreïn) et à partir du 1er juin Canada et le Koweit, ainsi que les pays inclus dans la liste mise à jour de la recommandation 2021/89 du Conseil européen pour la levée progressive des restrictions temporaires pour les déplacements non essentiels au sein de l’UE, ceux-ci sont évalués épidémiologiquement par le ministère de la Santé et Ils sont classés dans les catégories verte, orange et rouge.

La catégorisation suivante des pays, basée sur l’évaluation des risques épidémiologiques, est extrêmement dynamique et peut être modifiée à tout moment à mesure que la pandémie évolue et que les données épidémiologiques changent. Pour cette raison, de nouvelles données seront publiées et la liste des pays sera mise à jour fréquemment.

Pays de la catégorie verte : pays à faible risque au stade actuel

Pays des États-Unis : Malte
Pays de l’EEE : Islande
Pays tiers : 1) Australie, 2) Nouvelle-Zélande, 3) Singapour, 4) Arabie saoudite, 5) Corée du Sud, 6) Israël.
Il est à noter que les passagers en provenance des pays de la catégorie verte ne sont pas tenus de posséder un certificat de test COVID-19 ou de s’auto-isoler.

Pays de la catégorie orange : pays présentant un risque possiblement faible mais une plus grande incertitude par rapport à la catégorie verte
États membres de l’Union européenne : 1) Portugal, 2) Irlande, 3) Finlande, 4) Roumanie, 5) Autriche, 6) Bulgarie, 7) République tchèque, 8) Hongrie, 9) Italie, 10) Pologne
Pays Schengen : Norvège
Pays tiers : 1) Chine (y compris Hong Kong et Macao), 2) Royaume-Uni, 3) États-Unis.
A noter que les passagers en provenance des pays de la catégorie orange doivent subir un test PCR en laboratoire dans les 72 heures précédant le départ et posséder un certificat attestant un résultat PCR négatif.

READ  L'activité des usines chinoises tombe à son plus bas niveau en deux ans (données officielles)

Il est également précisé que les passagers en provenance des pays de la Catégorie Orange, appartenant aux catégories suivantes, peuvent subir l’examen moléculaire à leur arrivée en République :

Citoyens chypriotes et membres de leur famille (conjoints étrangers et leurs enfants mineurs),
Les personnes qui résident légalement dans la République,
Les personnes autorisées à entrer dans la République en vertu de la Convention de Vienne,
Les personnes, quelle que soit leur nationalité, dont les pays de résidence (catégorie orange) ne fournissent pas de service de tests de laboratoire, sur confirmation et suite à une annonce du ministère de la Santé de la République de Chypre.
Il est à noter que le coût de l’examen sera à leur charge et, de plus, ces personnes resteront en isolement jusqu’à l’émission du résultat de l’examen.

Pays de la catégorie rouge – Pays à risque plus élevé par rapport aux catégories verte et orange :

États membres de l’Union européenne : 1) Belgique, 2) France, 3) Croatie, 4) Luxembourg, 5) Espagne, 6) Grèce, 7) Pays-Bas, 8) Danemark, 9) Slovénie, 10) Estonie, 11) Lettonie , 12) Lituanie, 13) Suède, 14) Allemagne 15) Slovaquie <> Petits États : 1) Andorre, 2) Monaco, 3) Cité du Vatican, 4) Saint-Marin
Membres Schengen : 1) Suisse, 2) Liechtenstein,
Pays tiers : 1) Rwanda, 2) Russie, 3) Émirats arabes unis, 4) Ukraine, 5) Jordanie, 6) Liban, 7) Égypte, 8) Biélorussie, 9) Qatar, 10) Serbie, 11) Arménie, 12 ) Géorgie, 13) Bahreïn, 14) Thaïlande, 15) Canada, 16) Koweït.
Citoyens chypriotes et membres de leur famille (conjoints étrangers et leurs enfants mineurs),
Les personnes qui résident légalement dans la République,
Personnes autorisées à entrer dans la République en vertu de la Convention de Vienne.
Dans ce cas, les personnes appartenant aux catégories 1-3 ci-dessus doivent rester en auto-isolement obligatoire pendant 72 heures à leur arrivée et après la fin de la période de 72 heures, elles doivent subir un autre test PCR, à leurs frais. Si le test répété est négatif, ils peuvent alors mettre fin à leur isolement. Le résultat du test doit être envoyé à l’adresse e-mail suivante : [email protected].

READ  FireEye, l'un des leaders de la chasse aux hackers d'État, dépouillé par un hack de «haut niveau»

Pays de la catégorie grise (autorisation spéciale) :

Les pays qui ne sont pas mentionnés dans les catégories susmentionnées (vert, orange et rouge) sont considérés comme appartenant à la catégorie grise (Permis spécial). Pour les pays de la catégorie grise, l’entrée en République de Chypre n’est autorisée que pour les catégories de passagers suivantes :
Citoyens chypriotes et membres de leur famille (conjoints étrangers et leurs enfants mineurs),
Citoyens européens et citoyens des pays de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) et de la Suisse,
Les personnes qui résident légalement dans la République,
Les personnes autorisées à entrer dans la République en vertu de la Convention de Vienne,
Ressortissants de pays tiers qui peuvent entrer en République de Chypre après un permis spécial de la République, tel que défini dans le décret sur la quarantaine (N.9) de 2021, tel que modifié à chaque fois.

Il est à noter que les passagers en provenance des pays de cette catégorie doivent subir un test de laboratoire dans un laboratoire certifié dans les 72 heures avant le départ pour Chypre et posséder un certificat indiquant un résultat PCR négatif. À l’exception de la catégorie 2 ci-dessus, les autres passagers peuvent subir seuls le test de laboratoire à leur arrivée en République de Chypre.

Les passagers arrivant en République de Chypre en provenance des pays de la catégorie grise (permis spécial) resteront en auto-isolement obligatoire ou en quarantaine obligatoire pendant une période de quatorze (14) jours ou, à défaut, en auto-isolement obligatoire ou en quarantaine obligatoire pour un délai de sept (7) jours à condition qu’ils subissent un autre test Covid-19 (à vos frais) le septième jour et que le résultat soit négatif. Le résultat du test doit être envoyé à l’adresse e-mail suivante : [email protected].

READ  Des brises favorables stimulent le secteur éolien espagnol

Il est souligné que tous les passagers, quelle que soit leur catégorie de pays, devront soumettre une demande de CyprusFlightPass dans les 24 heures avant leur vol de départ. De plus, afin d’assurer la santé publique et le suivi de la situation épidémiologique, une analyse moléculaire en laboratoire d’échantillons de passagers sera réalisée sur certains vols à l’arrivée.

Il est à noter que le classement des pays ci-dessus prendra effet le 13 mai 2021.

Conditions pour les passagers vaccinés

Le ministère de la Santé clarifie également ce qui s’applique à partir du 10 mai pour les passagers vaccinés arrivant en République de Chypre :

Les personnes, quelle que soit leur nationalité, qui disposent d’un certificat de vaccination valide pour le COVID-19 et qui arrivent à Chypre en provenance de l’étranger, quel que soit le pays de départ, seront exemptées à des fins d’entrée de l’obligation d’effectuer des tests de laboratoire, ainsi que de l’obligation de, à condition que les conditions suivantes soient remplies :

1. Posséder un certificat de vaccination en cours de validité des pays suivants : (i) les États membres de l’Union européenne (y compris Chypre) ; (ii) les pays de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège) ; (iii) la Suisse, (iv) Israël, (v) le Royaume-Uni, (vi) la Russie, (vii) les Émirats arabes unis, (viii) l’Arabie saoudite, (ix) l’Ukraine, (x) la Jordanie, (xi) le Liban , (xii) Égypte, (xiii) Biélorussie, (xiv) Serbie, (xv) Qatar, (xvi) Bahreïn, (xvii) États-Unis d’Amérique, (xviii) Arménie, (xix) Géorgie, (xx) Canada, et (xxi) Koweït.

2. Avoir été vacciné avec l’un des vaccins approuvés par l’Agence européenne des médicaments (Pfizer / BioNTech, AstraZeneca, Moderna, Janssen) ou avec le vaccin Spoutnik V et avoir terminé le schéma vaccinal.

On observe que dans le cas des vaccins à deux doses, la personne doit avoir été vaccinée avec les deux doses, tandis que dans le cas du vaccin Janssen (vaccin à dose unique), 14 jours doivent s’être écoulés entre la dose du vaccin et la date. en voyage. Plus d’informations sont disponibles sur https://cyprusflightpass.gov.cy/en/vaccinated-passengers.