«Vous perdez la première place du groupe ce soir (jeudi) à Glasgow (2-3). Pourquoi n’avez-vous pas trouvé la solution contre le Celtic?
Nous ne devrions pas nous arrêter à cela. Nous avons eu une belle course en Ligue Europa. Mais nos grosses erreurs de ce soir nous ont coûté la défaite.

Comment avez-vous vécu cette soirée dans un poste auquel vous n’avez jamais évolué?
C’est vrai, ce n’était pas mon travail. Mais le coach m’a donné sa confiance. Je vous en remercie. Cela faisait un moment que je ne me sentais pas prêt et j’attendais ma chance. J’ai tout donné et je pense avoir répondu à cela.

Avez-vous eu des crampes avant de sortir?
Oui, sur le mollet droit. Je ne pouvais plus le faire.

Avez-vous ressenti des émotions particulières en portant cette chemise?
Franchement, beaucoup de fierté. Je me suis entraîné ici. Aujourd’hui, c’était la Ligue Europa. Pas en L1. C’est d’autant plus important que cela m’a rendu heureux. Avant le coup d’envoi, tous les joueurs sont venus me parler. Ils ont dit : “Vous pouvez jouer au football, rester calme, simple, faire ce que vous pouvez.” Il y a une bonne différence entre la Ligue Europa et la Youth League en intensité et en vitesse. Le jeu va plus vite. Il faut être plus concentré car pour la moindre erreur on est puni. Comme nous l’avons vu ce soir (Jeudi).

“J’aimerais tomber sur Manchester United”

Vous regagnerez un adversaire assez fort lors du tirage au sort. Est-ce bon de tomber sur quelque chose de lourd?
En terminant deuxième, nous sommes un peu moins protégés. Mais nous jouons aussi pour ça et nous allons tout donner. J’aimerais tomber sur Manchester United. C’est un championnat que je regarde beaucoup et un adversaire que je suis. “