La France a été secouée par un huitième week-end consécutif de manifestations de rue alors que le président Emmanuel Macron fait face à un contrecoup sur les règles strictes du pays en matière de passeport sanitaire. Le décret français sur le passeport Covid, qui oblige les gens à avoir un certificat pour entrer dans des lieux tels que les cafés et les magasins, a fait descendre des milliers de personnes dans les rues. Des policiers en tenue anti-émeute ont été filmés en train de frapper la foule avec du gaz poivré.

Ailleurs, des officiers français ont été vus enfermés dans une bataille avec des manifestants tentant d’entrer dans un centre commercial à Paris sans pass Covid.

Dans le clip, partagé en ligne, un groupe d’officiers peut être vu en train de traverser une station de métro dans tout leur équipement anti-émeute.

La police a été perquisitionnée lors d’un affrontement avec deux manifestants qui auraient violé les restrictions.

Pendant la bagarre, on peut voir un policier frapper à plusieurs reprises l’une des femmes avec une matraque.

Dans d’autres quartiers de Paris, un grand nombre de policiers ont été déployés pour contenir les manifestations.

Une vidéo des manifestations montre des agents utilisant des gaz lacrymogènes et du gaz poivré pour forcer la foule à reculer.

Samedi, des manifestants sont descendus en grand nombre dans les rues de Lyon et la police aurait tiré des gaz lacrymogènes pour tenter d’empêcher la marche d’avancer.

Des images des réseaux sociaux montrent des centaines de manifestants se frayer un chemin dans des rues noircies par les gaz lacrymogènes.

READ  Canada : les anti-vaccins frappent Justin Trudeau avec une poignée de gravier | Justin Trudeau

Les manifestants ont déployé une banderole à la gare et ont commencé à discuter contre la distribution de vaccins.

Les affrontements marquent le huitième week-end consécutif de manifestations contre le laissez-passer sanitaire français Covid-19.

Le week-end dernier, 160 000 personnes au total ont participé aux manifestations contre le vaccin Covid à travers la France, selon le ministère de l’Intérieur du pays.

Samedi soir, les autorités avaient enregistré 222 actions de protestation distinctes, selon France 24.