Championnat du monde 470 au Sdot Yam Sailing Club, Israël – Jour 4

Par Andy Rice 27 octobre 10:56 PDT
24-29 octobre 2022


La jeunesse française montre la voie à ses aînés

Un changement de direction du vent et de format de course a produit un revers de fortune lors de la quatrième journée des 470 Championnats du monde à Sdot Yam, en Israël. Les victoires de la course sont allées à deux équipes qui n’étaient pas dans le top 10 mais ont saisi leur opportunité quand elle s’est présentée.


Une victoire pour l’Italie

Elena Berta et Bruno Festa (ITA) n’ont pas pris le meilleur départ et ont été contraints de virer à bâbord sous le corps principal de la flotte à tribord. Cependant, ils ont trouvé un écart et un vent clair pour recommencer à travailler les quarts de travail. « Après quelques virements de bord, nous étions déjà en bonne position, dans notre propre voie en air clair, puis nous avons pris le dernier virage pour la marque et nous étions en tête », a déclaré Festa.

Bien que les Italiens aient remporté la course haut la main sur le reste de la flotte, Berta a déclaré que cela n’avait jamais été facile. « On ne peut jamais dire que c’est facile, mais c’est plus facile que de se battre depuis le centre. Lorsque vous êtes devant, vous avez des options et un contrôle que vous n’avez pas lorsque vous êtes de retour dans la flotte. » Leur victoire dans la course élève les Italiens à la 14e place du classement général et avec de fortes chances d’atteindre la course aux médailles de samedi pour les 10 meilleures équipes.

READ  Le milliardaire français Altrad conclut un accord de sponsoring avec les All Blacks


Soleil levant

Tetsuya Isozaki et Yurie Seki (JPN) ont connu des moments difficiles aux Mondiaux jusqu’à présent, se battant à l’arrière de la flotte dorée. Mais aujourd’hui, ils ont pris la tête de la deuxième course et menaient déjà confortablement à la première marque, se prolongeant jusqu’à l’arrivée pour une victoire facile qui propulse les Japonais à la 21e place du général.

Dans les conditions actuelles, la flotte semblait très équilibrée, ce qui explique peut-être pourquoi seules deux des 30 équipes de la flotte or ont réussi à conserver deux scores dans le top 10. Keiji Okada et Miho Yoshioka (JPN) se sont propulsés à la sixième place du classement général avec des scores. de 6,5 du jour.


New Kids On The Block

Les artistes vedettes du jour, cependant, étaient les champions du monde juniors et européens en titre Matisse Pacaud et Lucie de Gennes (FRA), qui ont devancé leurs rivaux plus âgés et plus expérimentés pour prendre deux troisièmes places. Cette prometteuse équipe de 21 ans doit revoir ses ambitions pour la régate. « Nous voulions avoir une chance de participer à la course aux médailles », a déclaré Pacaud. « Maintenant, nous sommes à la deuxième place du classement général et nous aimerions essayer de rester dans les cinq premiers, peut-être les trois premiers.

Ils ont nommé leur navire d’après le projet de transport futuriste de l’homme d’affaires milliardaire Elon Musk, Hyperloop. « Nous voulions choisir un nom pour rendre notre bateau plus rapide », a déclaré de Gennes. « Nous étions très rapides dans des vents forts quand nous sommes partis sur le 470, et Hyperloop semblait être un bon nom pour le bateau. » Jusqu’ici tout va bien pour les jeunes canons sur leur train à grande vitesse futuriste.

READ  Toutes les promotions sont toujours disponibles ce week-end!


Les Allemands récupèrent leurs numéros

Après la première course de la journée, l’excellente équipe d’hier Camille Lecointre & Jérémie Mion (FRA) a brièvement pris la tête du classement général grâce à une quatrième place. Les Allemands avec les dossards jaunes ont hésité avec une 15e place, mais lors de la course suivante, les rôles ont été inversés. Luise Wanser et Philipp Autenrieth (GER) rebondissent avec une deuxième place, tandis que Lecointre et Mion chutent à la 23e place. Ainsi, l’Allemagne conserve une nouvelle fois les dossards jaunes, tandis que les jeunes Français grimpent à la deuxième place du général et que les vieux Français chutent. au troisième. Non pas que Lecointre soit inquiet. « Il y a beaucoup à jouer, nous sommes dans la bataille », sourit-il. À un seul point du podium se trouvent Jordi Xammar et Nora Brugman (ESP) dont la 2e place commençait à menacer la tête du classement général, mais dont la 18e place a de nouveau renversé les Espagnols. C’était un ensemble de scores généralement incohérent auquel la plupart des équipes pouvaient s’identifier, y compris les maillots jaunes.


Rien quand tu gagnes

Alors que les Allemands franchissaient la ligne au poste 15, Wanser se dit à elle-même et à Autenrieth. « Maintenant, la pression est là, il est temps d’agir et de briller », a-t-il déclaré. « J’ai dit à Philipp : ‘Allons-y à l’essentiel, faisons simplement ce que nous avons fait dans toutes les autres courses.’ J’apprécie vraiment cette course, j’apprécie vraiment Israël. Nager le matin, je passe un bon moment ici. »

READ  C. Tangana: du rap au flamenco, avec une touche latine

Les deux courses prévues vendredi concluront la compétition or en flotte, après quoi les 10 premiers se qualifieront pour la course aux doubles points samedi. Le premier départ vendredi est fixé à 13h00. Pour le suivi en direct et la diffusion en continu des courses, rendez-vous sur www.sport5.co.il/articles.aspx?FolderID=6045&docID=418043

Résultats après le jour 4 : (trois premiers, 7 courses)

1. Luise Wanser et Philipp Autenrieth (GER), 38 points
2. Matisse Pacaud et Lucie de Gennes (FRA), 45 points
3. Camille Lecointre et Jérémie Mion (FRA), 50 points


Trophée des Nations – La France en tête !

La France a dépassé l’Allemagne au classement du Trophée des Nations 470 après la quatrième journée. L’Allemagne a mené dès le premier jour, mais maintenant la bataille continue car une seule place sépare les deux nations. L’Espagne occupe la troisième place, suivie de près par la Grande-Bretagne et l’Italie.

Pour toutes les nouvelles de la course, des photos et des mises à jour, rendez-vous sur 2022worlds.470.org