Dormir moins de sept heures par nuit est néfaste pour la santé, selon une étude récente. Le manque de sommeil a été lié à un risque élevé d’obésité, de diabète, d’hypertension artérielle, de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et de détresse mentale fréquente.

Bien que le manque de sommeil puisse toucher toutes les tranches d’âge, il a été constaté que les personnes âgées sont particulièrement touchées par les troubles du sommeil.

Cependant, des scientifiques ont récemment étudié le lien entre la température de la chambre à coucher et la qualité du sommeil. Selon une étude, les personnes âgées ont un sommeil plus efficace et réparateur lorsque la température nocturne varie entre 20 et 25°C. En revanche, une augmentation de la température, passant de 25 à 30°C, entraîne une baisse de 5 à 10% de l’efficacité du sommeil.

Outre la température de la chambre à coucher, il est également conseillé d’éviter de manger et de boire tard le soir, ainsi que de consommer de l’alcool et de la caféine en fin de journée, pour améliorer la qualité du sommeil.

Il est important de rappeler que le sommeil est indispensable pour la croissance, le développement cérébral, les capacités cognitives et le maintien de la température interne. Par conséquent, affecter la qualité du sommeil peut avoir des conséquences néfastes sur la santé et le bien-être général.

Heureusement, il existe des astuces simples pour aider à bien dormir. Par exemple, établir une routine de sommeil régulière, éviter de faire des activités stimulantes avant de se coucher, et créer un environnement propice au sommeil en gardant la chambre sombre, calme et fraîche. Grâce à ces astuces, tout le monde peut espérer passer des nuits reposantes et bénéfiques pour leur santé.

READ  [VIDÉO] Covid-19 : Une adolescente atteinte dune paralysie des cordes vocales, un cas sans précédent depuis le début de la pandémie