Les Mariners se sentent bien avant leur journée de congé jeudi après avoir balayé les Angels en trois matchs à Anaheim et assis 1,5 jeux pour la première place de wild card dans la Ligue américaine avec un dossier de 65-54, la première fois cette saison, ils ont disputé 11 matchs au-dessus de .500.

Fann: Le chemin des Mariners vers les séries éliminatoires: Un regard sur la course des jokers de l’AL

Alors que l’équipe se repose pour la journée, le directeur général s’est levé tôt pour The Jerry Dipoto Show à 8h30 sur Seattle Sports, et il avait beaucoup à dire. Nous aurons plusieurs messages sur SeattleSports.com détaillant ses idées de sa dernière conversation hebdomadaire avec Mike Salk, en commençant par ce qu’il avait à dire sur quelques membres clés de la formation des Mariners.

Le premier est un cogneur qui a récemment fait son retour tant attendu dans l’équipe.

« La meilleure version de Mitch que nous ayons jamais vue »

Mitch Haniger a rejoint les M’s le 6 août après avoir raté plus de trois mois d’action en raison d’une entorse à la cheville, et Seattle est clairement heureux de le retrouver. En 11 matchs ce mois-ci, le voltigeur droit de 31 ans a une ligne oblique de .357/.438/.452 pour un .890 OPS avec un home run, un double et six buts sur balles pour 10 retraits au bâton.

Que voit Dipoto avec Haniger en ce moment ?

« Probablement la meilleure version de Mitch que nous ayons jamais vue », a-t-il déclaré. «J’ai pensé à Mitch de 2018, Mitch de l’année dernière, et nous l’avons vu en 2017 lorsqu’il a rejoint les Mariners pour la première fois, il cliquait sur tous ses outils. Je dirai que ce qu’il fait en ce moment est à la hauteur de tout ce qu’il a fait en tant que marin, et (c’est) fascinant à quel point il est concentré. »

Haniger a eu du mal à rester sur le terrain pendant son séjour à Seattle, et il semble qu’il ait été victime de malchance plutôt que de quelqu’un qui pourrait être classé comme sujet aux blessures, car la plupart de ses problèmes ne sont pas le résultat de tissus mous. blessures. Quoi qu’il en soit, les commentaires de Dipoto ont indiqué que Haniger prend sa disponibilité au sérieux après avoir raté 99 des 108 premiers matchs des Mariners cette année.

READ  Une énorme blessure d'inquiétude `` pas bonne '' pour Toulouse avant les demi-finales de la Coupe des champions

Répartition des marins de Bob Stelton : Chaos Ball est-il de retour ?

« Son niveau de préparation pour jouer est très bon, et je pense que cela a été un avantage pour cette équipe », a déclaré Dipoto. « Maintenant qu’il est en bonne santé et de retour et qu’il fait les choses que Mitch fait sur et en dehors du terrain, il est ce que j’appellerais un excellent exemple de joueur. Allez voir comment Mitch se prépare et c’est un manuel sur la façon dont vous devriez faire votre travail. »

Pendant ce temps, la production offensive de Haniger a un effet secondaire tout aussi important pour Seattle.

« Le fait qu’il produise comme il le fait est excitant pour nous, et c’est vraiment ce qui a permis à notre formation d’aller encore plus loin », a déclaré Dipoto. « Maintenant, au lieu d’être obligé de frapper au milieu de l’alignement, JP (Crawford) peut en fait frapper plus près de l’arrière où il est un véritable atout. Pouvoir laisser Cal Raleigh frapper sur ce 7e ou 8e trou parce que l’alignement est suffisamment profond pour pouvoir y mettre un frappeur de 20 circuits, c’est une rareté, vraiment, dans l’histoire du baseball des Mariners, mais certainement dans le jeu d’aujourd’hui. ont ce genre de polyvalence, de puissance et de base dans la gamme. Et Mitch était la cheville ouvrière pour s’assurer que nous pourrions revenir à cela. »

La chute inhabituelle de Ty France

Le joueur de premier but All-Star de Seattle est connu pour sa constance au marbre, mais Ty France a été embourbé dans un effondrement au marbre après son retour de la liste des blessés le 7 juillet, ne réduisant que 0,219 / 0,282 / 0,361 pour un .644 OPS dans les 29 matchs depuis. Cela a conduit à la spéculation qu’il est toujours aux prises avec une blessure au poignet qui l’a tourmenté depuis l’année dernière ou la blessure au coude qui a entraîné cette récente saison IL. Que ce soit le cas ou non, Dipoto peut voir une chose qui n’est pas caractéristique de la France et qui n’aide pas.

READ  Le stade Rio Tinto accueillera le match amical USMNT Vs Costa Rica

«Ty est un dur à cuire. Évidemment, il avait une blessure et c’était un problème majeur rencontré à Oakland (lorsqu’il s’est blessé au coude) », a déclaré Dipoto. « Il a traversé tous les points de contrôle de son rétablissement, il ne semble pas souffrir, il n’a pas fait l’objet de rapports médicaux, il reçoit juste son traitement normal et se présente, et Ty est le parfait polisseur. Mais, vous savez, il a connu une période difficile. Ty est un si bon frappeur que nous l’avons rarement vu traverser une crise prolongée, et je ne pense pas que cela durera éternellement.

« La chose la plus importante pour moi avec Ty, c’est que je ne peux pas vraiment dire grand-chose sur sa santé parce que je suis sûr que cela le dérange plus qu’il ne le laisse paraître. partie d’être un broyeur, un joueur d’équipe. Mais ce qu’il fait en ce moment, c’est tout simplement de ne pas balancer sur les mêmes bons lancers qu’il fait habituellement. Nous le voyons chasser beaucoup plus et souvent il ne fait que chasser ce coup. Et quand il recommencera à resserrer sa zone de frappe et à frapper les frappes, il redeviendra le frappeur qu’il a toujours été dans sa vie, vraiment. »

La France a eu congé mercredi, et juste avant, mardi soir, il a eu un très caractéristique (et important) simple à deux points vers le champ droit Cela a égalé le match pour Seattle en route vers une victoire de 8-2 sur les Angels, donc les M’s espèrent sûrement que la crise touche à sa fin.

READ  Magda Linette et Kaia Kanepi marquent de grosses surprises à Roland-Garros

Pour écouter l’intégralité de l’émission de Jerry Dipoto, retrouvez le podcast ici ou dans le player ci-dessous.

Jeff Passan d’ESPN: les défauts des marins « deviennent de moins en moins au fil de la saison »