Ce que contient la proposition de loi pour lutter contre la fast fashion, qui arrive en discussion à lAssemblée nationale – Cosmo Sonic

Une proposition de loi visant à pénaliser la “fast fashion” a été présentée à l’Assemblée nationale par des députés du groupe Horizons. Le texte propose l’instauration d’une pénalité allant jusqu’à 10 euros par article vendu, ciblant notamment des enseignes telles que Shein.

L’objectif principal de cette proposition de loi est de lutter contre la surproduction de vêtements importés d’Asie, critiquée pour son impact environnemental et social. En plus de la pénalité, la proposition prévoit également l’interdiction de la publicité pour les vêtements bon marché en ligne, ainsi que l’écocontribution des entreprises en fonction de leur impact environnemental.

De nombreux acteurs de l’industrie textile et de la mode soutiennent cette démarche des députés pour lutter contre la “mode jetable” et promouvoir une mode plus durable. En effet, la surproduction de vêtements bon marché a un impact néfaste sur l’environnement et contribue à des conditions de travail précaires dans les pays producteurs.

Cette proposition de loi est une première étape importante dans la lutte contre la fast fashion en France. En encourageant les entreprises à adopter des pratiques plus durables et responsables, elle pourrait contribuer à changer les habitudes de consommation des Français et à promouvoir une mode plus éthique et respectueuse de l’environnement. Cosmo Sonic continuera à suivre de près l’évolution de cette proposition de loi et les actions prises pour promouvoir une mode plus durable et éthique en France.

READ  Le G20 soutiendra un accord mondial sur la fiscalité des entreprises, déclare le ministre français des Finances