Publié le: Modifié:

Londres (AFP) – Nick Candy s’est engagé à engager les fans de Chelsea si le magnat de l’immobilier britannique réussit dans sa tentative d’achat du club de Premier League en difficulté.

On pense que Candy a fait une offre de plus de 2 milliards de livres sterling (2,6 milliards de dollars) pour son équipe d’enfance avant la date limite de vendredi, promettant de donner aux fans une participation dans une « action privilégiée ».

Lors d’une journée mouvementée à Stamford Bridge, l’ancien président de Liverpool, Martin Broughton, et le président de World Athletics, Sebastian Coe, ont également soumis une offre conjointe.

Les propriétaires des Chicago Cubs, la famille Ricketts, ont emboîté le pas, tandis que le consortium du copropriétaire des Los Angeles Dodgers, Todd Boehly, a également fait une offre confirmée.

Il y aurait plusieurs autres offres fermes sur la table, mais Candy fait partie des favoris.

Candy a publié une longue déclaration confirmant la soumission de son offre, promettant d’annuler le prêt aux propriétaires de Chelsea Pitch pour protéger l’avenir des Blues à Stamford Bridge.

Le joueur de 49 ans a promis une rénovation complète du stade, où son expertise immobilière pourrait se révéler.

Candy s’est associée aux sociétés sud-coréennes Hana Financial Group et C&P Sports Group dans son Blue Football Consortium.

« Chelsea est l’un des clubs de football professionnels les plus emblématiques et les plus prospères au monde, avec un riche héritage, un public mondial et une marque très précieuse », a déclaré Candy.

READ  L'ancien Premier ministre tchèque Andrej Babiš sera jugé dans une affaire de fraude aux subventions de l'UE | République tchèque

« Les clubs de football sont des atouts culturels et communautaires vitaux, et c’est une opportunité unique de ramener le football aux fans et de les placer au cœur des opérations et de la stratégie d’un club de football de premier plan mondial. .

« Je crois que Chelsea a toutes les bases pour devenir le club de sport le plus précieux et le plus respecté au monde et une force pour le plus grand bien dans tout ce qu’il fait. »

Roman Abramovich a mis Chelsea en vente le 2 mars, au milieu de l’invasion russe de l’Ukraine.

L’homme de 55 ans a été sanctionné par le gouvernement britannique la semaine dernière après que Downing Street a affirmé avoir prouvé ses liens avec Vladimir Poutine.

Le milliardaire russe Abramovich a toujours nié de tels liens, mais le gouvernement a gelé les avoirs britanniques.

Chelsea a été autorisé à poursuivre ses activités sous une licence spéciale, mais Abramovich ne peut pas bénéficier de la vente.