Fin juillet, Campbell Riverite Dane Kerluck a goûté à la compétition internationale aux Championnats du monde BMX UCI à Nantes, en France.

Kerluck est venu à un point de se qualifier pour le deuxième tour de la compétition, mais dit que l’expérience de concourir à ce niveau est quelque chose qu’il n’oubliera jamais.

« C’était une compétition très difficile, mais je suis très content de ce que j’ai fait. Il y avait 139 coureurs de mon âge et j’étais à un point de la qualification lors des tours de qualification. Je ne suis pas allé très loin, mais c’était plutôt amusant », a-t-il déclaré. « Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre avant la course. Quand nous sommes arrivés là-bas, j’étais assez nerveux de voir des gens du monde entier. Je pense que je l’ai plutôt bien géré. »

Kerluck a 15 ans et c’était sa première compétition internationale. Elle s’est qualifiée pour la compétition il y a trois ans mais a dû attendre pour concourir en raison de la pandémie. Ces dernières années, il a remarqué que les cyclistes d’élite sont restés dans le sport, mais ceux qui couraient juste pour le plaisir ou pour s’initier au sport sont passés à autre chose.

«La plupart des coureurs les plus lents ont abandonné à cause du COVID. Je cours contre les pilotes les plus rapides en ce moment », a-t-il déclaré. « Ces dernières années, beaucoup de courses ont été plus petites. Beaucoup de gens abandonnent un peu pendant le COVID. Tout semble un peu petit en ce moment.

READ  La SNCF va supprimer les TGV faute de clients

En revenant de France, Kerluck s’est arrêté à Warman, SK pour une course de la Coupe Canada. La concurrence y était un peu moins forte qu’en France. Kerluck a affronté 23 coureurs et s’est classé quatrième les deux jours de compétition.

En règle générale, la saison des courses de BMX s’accélère vers l’automne, avec les plus grands week-ends en septembre et octobre. Avoir une compétition internationale au milieu de l’année a été une expérience légèrement différente pour Kerluck, mais cela lui a donné l’opportunité de se préparer pour des courses plus importantes dans les semaines à venir.

« Il y a trois grandes courses, cette fin de semaine est en fait la finale provinciale, ce qui n’est pas très important pour Dane », a déclaré le père et entraîneur de Kerluck, Jason Kerluck. « Le 27 août, ce sont les Championnats canadiens à Calgary, qui sont une excellente course. La dernière course de l’année est en octobre à Chilliwack, et c’est une autre course nationale, une course nationale cumulative. »

« Ces courses nationales, généralement les enfants qui y sont sont de bons coureurs », a-t-il ajouté.

Bien que le but du voyage en France ait été la chance de concourir, les Kerlucks n’ont pas manqué de voir certains sites.

« Nous avons eu quelques jours de repos. Il y a quatre jours de course. J’étais le quatrième jour de la course, donc les trois premiers jours de la course, je n’avais pas besoin d’être là », a déclaré Dane. « Nous sommes allés découvrir la ville. Nous avons exploré des châteaux et tout, puis nous sommes allés à Paris après la fin de la course, nous sommes allés à Disneyland et nous avons visité la Tour Eiffel. »

READ  "N'y a-t-il plus les règles de grammaire?" La France cherche à interdire les mots `` déroutants '' non sexistes

La saison des courses de BMX est loin d’être terminée. Les personnes intéressées à l’essayer peuvent consulter le Groupe Facebook Coal Hills BMX Trackou sortir sur la piste.

CyclismeFranceSports locaux