Camila Cabello a adoré interpréter « Havana » aux côtés de ses co-stars dans « The Voice ».

La chanteuse de 25 ans joue dans la série aux côtés de Gwen Stefani, Blake Shelton et John Legend, et Camila admet qu’elle a apprécié l’expérience de jouer avec eux.

Elle a partagé : « Ce sont des artistes tellement incroyables que je suis presque gênée qu’ils aient chanté ma chanson. Mais c’était vraiment cool ! »

Les quatre coachs de « Voice » ont travaillé ensemble pour créer les arrangements de sa performance, et Camila admet que tout « est allé très vite ».

Dans un clip des coulisses, qui a été partagé avec PEOPLE, Camila a expliqué : « Le processus d’arrangement des répétitions était très lâche.

« Nous avons aimé une répétition rapide de 15 minutes [during lunch], ce qui était super parce que nous n’avions pas le temps de trop réfléchir. Le lendemain, nous l’avons fait, l’avons parcouru plusieurs fois, puis [filmed] son. »

Pendant ce temps, plus tôt cette année, Camila a admis avoir rempli une ambition de « liste de choses à faire » en participant à la finale de la Ligue des champions.

La beauté brune a fait la une de la cérémonie d’ouverture avant le match de football entre Liverpool et le Real Madrid, et Camila a également révélé qu’elle avait hâte de voir son premier match au Stade de France à Paris.

Le hitmaker ‘Bam Bam’, devenu célèbre dans le cadre de Fifth Harmony, a déclaré à l’époque : « Il y a quelques heures, je me sentais nerveux, mais maintenant je me sens vraiment excité. Parce que j’étais comme : toute l’Europe c’est voir, j’aime être ici.

READ  elle laisse tout passer aux médias, interview choc! elle se balance fortement

« Je veux dire, quelque chose que j’aime chez les fans de football, c’est la quantité de joie, d’intensité et de passion, comme cette énergie que vous ressentez. J’ai toujours voulu aller à un match de football. Je ne dis pas simplement cela parce que je ‘ Je suis ici, c’est quelque chose que j’ai toujours voulu rayer de ma liste de souhaits.

« Mon père est mexicain, je suis latino, donc le football fait partie intégrante de notre culture et il soutient le Mexique à chaque fois qu’ils jouent. »