L’international français a connu une saison exceptionnelle avec le club de Ligue 1 la saison dernière, l’aidant à se faire une place en Ligue des champions.

Eduardo Camavinga dit qu’il ne prendra aucune décision sur son avenir avant la fin de la saison en cours, alors que les spéculations se poursuivent sur un départ de Rennes.

L’international français a connu une saison exceptionnelle avec le club de Ligue 1 la saison dernière, les aidant à se faire une place en Ligue des champions après une campagne nationale raccourcie en 2019-20.

Il a une nouvelle fois impressionné cette saison pour son club, tandis qu’une série de sélections pour Les Bleus de Didier Deschamps ne fait que souligner davantage sa trajectoire ascendante d’adolescent et future star en devenir.

Pourtant, de telles performances l’ont vu attirer l’attention de plus gros poissons à travers l’Europe, le Bayern Munich, le Paris Saint-Germain, la Juventus et le Real Madrid étant tous liés à un déménagement pour la star d’origine angolaise ces dernières semaines.

Cependant, Camavinga a mis fin aux rumeurs sur son avenir, du moins pour le reste de la saison, en promettant sa fidélité actuelle à Rennes, tout en reconnaissant que sa carrière d’après-été est en suspens.

“Bien sûr, c’est bien quand un grand club s’intéresse à vous”, a déclaré le joueur de 18 ans. Canal. “[But] Je garde la tête froide

«Je suis au Stade Rennais. Nous attendrons la fin de la saison. Nous allons nous rassembler autour de la table et peser le pour et le contre. [then]. “

READ  Une carte postale mène à la découverte de la Petite Suisse et d'un tramway de carrière à Allington

Camavinga a en outre réfléchi à la façon dont il en est venu à commencer le football dans sa jeunesse, en se rappelant ses années d’études, où il a eu un avant-goût du football.

“Il devait en avoir sept, je pense, ou peut-être six, je ne sais plus.” «Nous avons eu des matchs entre les écoles à midi.

«Nous avions gagné un match et ma mère est venue me chercher. J’ai vu qu’elle parlait au superviseur, qui s’appelait Fatima si je me souviens bien. Je ne savais pas ce qu’ils se disaient.

“Plus tard, ma mère m’a dit qu’elle voulait que je me consacre au football. Aujourd’hui, je suis heureuse que le superviseur lui ait dit de m’inscrire.”

Camavinga espère impressionner pour le reste de 2021 alors qu’il cherche à s’intégrer davantage dans les plans de Deschamps pour le tournoi réorganisé de l’Euro 2020, qui aura lieu plus tard cette année.

En tant que champions de la Coupe du monde, les Bleus devraient figurer parmi les favoris pour remporter le trophée au stade de Wembley en juillet.