L’indice parisien a clôturé en légère hausse ce lundi, enregistrant une progression de 0,12% à 7348,84 points. Cette augmentation a été soutenue par la reprise des marchés américains en fin de journée. Cependant, les indices asiatiques ont été affectés par les craintes entourant le promoteur immobilier chinois Country Garden.

En effet, Country Garden Holdings a suspendu la négociation de plusieurs obligations en raison de difficultés financières, ce qui a suscité des inquiétudes quant aux répercussions sur l’économie mondiale. Heureusement, les experts estiment que ces problèmes auront un impact relativement faible à court terme.

La résurgence du risque géopolitique lié au conflit ukrainien a également joué un rôle dans l’évolution des marchés. Cette situation a entraîné une certaine prudence chez les investisseurs.

Sur le CAC 40, Thales a enregistré la plus forte baisse en raison de la perte d’un contrat de sa filiale Thales Alenia Space. Cette nouvelle a pesé sur les performances de l’entreprise.

De son côté, Valneva a également connu une baisse en raison du report de la date-cible de l’examen de son candidat-vaccin contre le chikungunya. Cette annonce a suscité des inquiétudes chez les investisseurs.

Enfin, Egide a subi une baisse de 13,8% après l’annonce d’une augmentation de capital et de l’abandon de la cession de ses filiales américaines. Cette décision a déçu les investisseurs, entraînant une chute des actions.

Sur le marché des devises, l’euro a perdu 0,4% face au dollar, tandis que les contrats pétroliers ont légèrement baissé.

En conclusion, malgré une légère progression de l’indice parisien, les marchés ont été impactés par divers événements. Les craintes entourant le promoteur immobilier chinois Country Garden et la résurgence du risque géopolitique lié au conflit ukrainien ont pesé sur les indices asiatiques. De plus, les baisses de Thales, Valneva et Egide ont également influencé les performances du CAC 40. Enfin, l’évolution de l’euro face au dollar et des contrats pétroliers a également été suivie de près.

READ  Cosmo Sonic : Daniel Kretinsky prendra le contrôle en mars prochain - Les Échos