La cour d’appel précise que le contrat entre Aga Muhlach et l’agence de publicité « aurait pu être rédigé plus précisément afin que son intention ne soit pas un malentendu ou un désaccord ».

Manille, Philippines – La Cour d’appel (CA) a annulé le lundi 14 février une décision du tribunal de première instance de Makati City qui obligeait l’acteur Aga Muhlach et son manager Ethel Ramos à payer une agence de publicité de 7,4 millions de pesos pour rupture de contrat.

La décision, rédigée par le juge associé Pablito Pérez, a annulé le contrat entre Muhlach et l’agence, Pacific Asian Advertising Specialist, Inc. (PAASI), et a rejeté l’action civile intentée par PAASI contre Muhlach et Ramos. La raison : les obligations de PAASI et de Muhlach n’étaient pas clairement établies dans ledit contrat.

« Avec le recul, le contrat des parties aurait pu être rédigé avec plus de précision afin que son intention soit au-delà de tout malentendu ou désaccord », a déclaré l’AC.

C’est à cause de l’ambiguïté du contrat que le CA a dit : « laisser les parties là où elles sont est la solution la plus équitable à ce différend ».

En 2009, PAASI a décroché Muhlach en tant que sponsor de la société de perte de poids Marie France et de sa division de soins de la peau du centre de soins du visage pour hommes. Le plan était que Muhlach suive un programme de soins du visage et de perte de poids sous la direction de Marie France pour une publicité avant et après les services de l’entreprise.

READ  Nabilla au pire et énervant, très "Up" contre Thomas pour son fils Milann!

En 2011, PAASI a intenté une action en justice civile accusant Aga Muhlach d’avoir rompu le contrat, car il n’avait subi que 29 des 78 séances de traitement, avait été vu s’entraîner dans un Gold’s Gym et avait rendu public ce qu’il mangeait.

Selon l’AC, s’il était clair que la transformation physique de Muhlach était ce que les deux parties avaient convenu dans le contrat, il n’était pas indiqué quel poids ou physique spécifique Muhlach devait atteindre. – rappler.com