La société française de médias numériques Brut., qui produit des vidéos d’actualités et de divertissement « socialement conscientes » pour la génération Z et la génération Y, a levé 75 millions de dollars dans le cadre d’un cycle de financement de série C auprès d’investisseurs de renom, dont Lupa Systems, François de James Murdoch-Artemis d’Henri Pinault, Orange Ventures de la société française de télécommunications Orange et du gestionnaire d’actifs mondial Tikehau Capital.

Les investisseurs existants, dirigés par Alfred Vericel de Red River West, participent également au nouveau cycle, réaffirmant leur engagement.

Les fonds supplémentaires permettront à Brut. « Accélérer et étendre ses activités sur de nouveaux marchés, tels que les États-Unis, l’Inde et l’Afrique, et diversifier son contenu unique, qui se concentre sur des questions d’impact culturel et social telles que le genre, l’inclusion, le féminisme, l’environnement, la race, le divertissement et la santé, « Ça disait.

En 2019, la société avait levé 40 millions de dollars pour son entrée aux États-Unis. La marque se développe actuellement en Afrique francophone, en Amérique latine et en Europe, notamment en Allemagne et en Angleterre.

Brut. Il a également dit qu’il a reçu le BCorp. certification, qui « valide qu’il répond aux normes internationales élevées de performance sociale et environnementale, de transparence et de responsabilité ». Les soi-disant B Corps forment une communauté qui veut utiliser les affaires comme une force pour le bien.

« Brut. il est acteur du changement, et cette certification est une belle reconnaissance de notre engagement au quotidien envers nos valeurs », a déclaré Brut. PDG Guillaume Lacroix. « Je suis heureux d’accueillir de nouveaux partenaires qui se reconnaissent dans ces valeurs et s’engagent à nous accompagner dans notre mission d’avoir un impact positif sur les nouvelles générations. »

READ  Tous les films présentés au 26e Rendez Vous with French Cinema à New York

Lacroix a fondé Brut., dont il dit qu’il est déjà rentable en France, il y a quatre ans avec son collègue producteur de télévision Renaud Le Van Kim. L’année dernière, la firme a atteint 20 milliards de visionnages de vidéos. « Ses vidéos sont conçues pour être compréhensibles dans près de 100 pays et partagées sur les réseaux sociaux », a déclaré la société, qui a récemment présenté des entretiens avec le président français Emmanuel Macron et le chef d’Apple Tim Cook.

Au cours du Tribeca Film Festival de cette année, organisé par Tribeca Enterprises, dans lequel Lupa détient une participation majoritaire, Brut. a présenté des reportages avec des titres tels que « Pourquoi Robert De Niro et Jane Rosenthal ont fondé le Tribeca Film Festival », « Le film rend hommage aux travailleurs de première ligne de COVID à New York » et « La vie de Lin-Manuel Miranda ».

L’entreprise parisienne, qui emploie plus de 150 personnes, a récemment lancé BrutX, une plateforme de SVOD en France qui coûte 4,99 € (5,95 $) par mois et propose des documentaires et des séries télévisées originales » avec une forte approche éditoriale de la génération Z. « .

« Nous sommes ravis de soutenir l’équipe Brut. alors qu’ils continuent de développer cette entreprise de narration innovante et unique », a déclaré Murdoch.

Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange, a déclaré : « En quelques années, Brut. Elle s’est imposée comme un acteur incontournable de l’écosystème médiatique français et européen, notamment auprès des jeunes. Grâce à un modèle économique innovant basé sur l’analyse de données, Brut. a participé au renouveau de la scène journalistique française et a créé un lien de fidélité fort avec son public. Ce modèle digital first s’inscrit dans la stratégie d’Orange. Étant, au travers d’Orange Ventures, l’un des principaux investisseurs de ce nouveau tour de financement, nous sommes heureux d’accompagner Brut. dans sa stratégie d’expansion pour faire résonner ce savoir-faire français à l’international ».

READ  Ce drame inattendu pour adolescents envahit Netflix

Et le président d’Artemis Pinault a déclaré : « En créant des contenus innovants à fort impact citoyen, Brut. attire des jeunes de tous les pays et engage ainsi une communauté mondiale sur les problèmes sociaux du monde entier. Brut. elle répond parfaitement aux profonds changements de notre temps. L’authenticité du Brut. Et leur capacité à générer de l’engagement m’a convaincu d’accompagner leur développement. »