Sautant de la 29e place après la première course, Lucas Braathen a remporté une victoire impressionnante dans un slalom de Coupe du monde dimanche.

Selon le ski-db.com base de données.

Braathen s’est assis dans la loge du leader de la zone d’arrivée pendant 45 minutes, de plus en plus incrédule puis pleurant avant de voir le dernier coureur. Son coéquipier de Norvège, Henrik Kristoffersen, a enfourché une porte en vue d’une nette victoire.

L’erreur a donné la victoire à Braathen, qui était près d’une seconde plus rapide que n’importe quel rival dans la deuxième course sur neige qui a été écourtée sous le soleil brûlant avant que Kristoffersen ne parte avec deux secondes d’avance pour protéger son avance.

Au final, Braathen avait 0,22 seconde d’avance sur le Suisse Daniel Yule. Le champion olympique de 2010 Giuliano Razzoli, d’Italie, était à 0,29 derrière à la troisième place pour son meilleur résultat en six ans à 37 ans.

La victoire de Braathen a également été remarquable pour avoir commencé la journée parmi des coureurs de rang inférieur portant le dossard numéro 31.

C’était le deuxième dimanche consécutif qu’un outsider remportait un slalom suisse, après Johannes Strolz a conduit le n°38 à la victoire dans la ville voisine d’Adelboden.

« Les mots ne peuvent décrire à quel point je suis reconnaissant », a déclaré Braathen, 21 ans, dont le classement a chuté après une blessure au genou mettant fin à la saison il y a un an s’écraser sur la ligne d’arrivée du slalom géant d’Adelboden.

Braathen a montré son talent avant cette grave blessure en remportant le slalom géant d’ouverture de la saison à Sölden, en Autriche, en octobre 2020.

READ  La France va imposer la quarantaine Covid aux visiteurs britanniques | Coronavirus

Braathen avait également été rapide lors de la première manche dimanche, jusqu’à ce qu’il perde du rythme dans la moitié inférieure pour se qualifier à peine parmi les 30 meilleurs coureurs se qualifiant pour la deuxième étape.

« Après mon erreur dans la première course, j’avais hâte de me racheter dans la seconde », a déclaré Braathen, dont le père est norvégien et la mère brésilienne.

Surpasser 28 adversaires pour la victoire a dépassé l’exploit de janvier 2007 de Marc Berthod, qui est passé de la 27e place dans la course du matin pour remporter le slalom d’Adelboden. Berthod était à Wengen, travaillant pour la télévision suisse dimanche, filmant sa course à travers chaque parcours pour donner au public la perspective d’un coureur.

Braathen a été aidé par l’utilisation précoce de la surface de neige de la deuxième course et une configuration de porte conçue par un entraîneur de l’équipe de Norvège.

Une section médiane raide et délicate a vu plusieurs coureurs se heurter. L’espoir italien Alex Vinatzer a perdu un ski, l’Autrichien Christian Hirschbuehl a perdu les deux et le Suisse Luca Aerni a été projeté en l’air avec les deux skis bien au-dessus de la neige.

Les trois hommes sur le podium ont enregistré leurs meilleurs résultats de la saison, la deuxième place de Yule étant la meilleure d’un skieur de slalom suisse à Wengen depuis 23 ans.

Razzoli a maintenant quatre classements consécutifs parmi les 10 premiers au cours d’une saison qui relance sa course vers les Jeux olympiques de Pékin le mois prochain.

Une saison extrêmement imprévisible dans le slalom masculin a maintenant vu quatre vainqueurs différents, dont deux partant en dehors des 30 meilleurs coureurs classés, et deux victoires consécutives perdues dans les derniers mètres (yards).

READ  Le chef de l'OMS pour l'Asie-Pacifique fait l'objet d'une enquête pour racisme et inconduite - Expat Guide to Switzerland

Kristoffersen semblait avoir une avance d’une seconde lorsqu’il a skié avec quatre portes restantes. Le mois dernier à Madonna di Campiglio, en Italie, Clément Noël a gâché une victoire décisive en tombant et en glissant du mauvais côté de la dernière porte.

Braathen est désormais troisième du classement toutes saisons et Yule deuxième, derrière le champion du monde norvégien Sebastian Foss-Solevaag, qui s’est classé sixième dimanche.

Les slalomeurs se dirigent maintenant vers l’Autriche pour les courses de dimanche prochain à Kitzbühel et le fameux slalom nocturne deux jours plus tard à Schladming.

___

Plus de ski AP : https://apnews.com/hub/skiing et https://twitter.com/AP_Sports