Publié le:

Le président Joe Biden a nommé le lieutenant-général de l’armée Michael Kurilla pour diriger le commandement central américain, qui supervise les opérations militaires au Moyen-Orient, a annoncé vendredi le Pentagone.

S’il est confirmé par le Sénat, le général Kurilla succédera au général de marine Kenneth McKenzie à la tête du Centcom, qui supervise les opérations militaires en Irak, en Syrie, en Afghanistan et au Yémen.

Selon sa biographie officielle, Kurilla, 55 ans, dirige actuellement le 18th Airborne Corps, qui regroupe la majorité des forces d’intervention de l’armée américaine à Fort Bragg, en Caroline du Nord.

Diplômé de West Point, il a combattu au Kosovo, en Afghanistan et en Irak, où il a été grièvement blessé lors d’un assaut sur Mossoul en 2005. Kurilla a également occupé des responsabilités dans l’état-major de l’armée américaine et a commandé la prestigieuse 82e division parachutiste, connue pour avoir participé au débarquement de Normandie en 1944.

L’armée américaine est organisée en commandements géographiques comme Africom pour l’Afrique ou Eucom pour l’Europe, mais aussi pour des questions comme le commandement stratégique (Stratcom), en charge des armes nucléaires du pays, ou Spacecom, en charge de l’espace.

(AFP)

READ  Nouvel accord entre l'Inde et la France pour "réunir" les agences spatiales et de défense