Le match: 3-1

Le score peut paraître flatteur, car le Real a mis beaucoup de temps à battre Bilbao, dans des circonstances très favorables. Mais cela confirme une chose: Madrid est plus que jamais de retour, capable de sortir de ces situations difficiles. S’ils ont concédé un but (le premier en quatre matches), Zidane et ses hommes ont surtout signé leur quatrième victoire consécutive, toutes compétitions confondues. Et ils sont même co-leaders de la Liga (avec deux matchs de plus que l’Atlético). Qui l’aurait cru il y a quelques semaines?

L’Athletic était venu donner un coup d’État au stade Alfredo Di Stéfano. Il a commencé fort, également même, puisque, après seulement quatorze minutes sur le terrain, García a été expulsé pour le deuxième carton jaune (et la deuxième semelle sur Kroos), exaspérant de voir l’arbitre refuser un penalty à son équipe pendant quelques instants. avant (13). Malgré cette supériorité numérique précoce, les Basques n’ont pas changé leurs plans. Certes, Kroos a ouvert le score dans les pires moments (voir ci-dessous), mais ils ont pu revenir rapidement, grâce à une incroyable avance de Capa (52 °), côté droit.

Le doute s’est alors installé dans la tête de Madrid et, comme souvent, le sauveur était Benzema. D’abord avec une tête (74º), centre de Carvajal, puis un tir croisé de la droite (90º + 2), au service parfait de Modric. En revanche, Courtois a également été décisif, signe que le Real n’est pas débarrassé de toutes ses inquiétudes. En tout cas, il a réussi à gagner et à se relancer définitivement dans la course au titre.

READ  classement en direct, Alex Thomson nouveau leader

Joueur: Kroos fit

«Merde, ils sont bons! “, Zidane a été libéré après la victoire sur l’Atlético (2-0) samedi dans le derby madrilène. Les personnes impliquées: Casemiro, Modric et Kroos. Un trio souvent critiqué et en détresse, mais qui retrouve peu à peu sa splendeur. Casemiro a marqué contre les Colchoneros, Modric a retrouvé ses airs 2018 et Kroos, déjà excellent le week-end dernier, a également confirmé son retour au sommet face à Bilbao. C’est lui, alors que le Real se battait, qui a trouvé la solution dans le prolongement de la première mi-temps (45º + 2), avec un joli tir bas au sol de 20 mètres. Son premier but de la saison. Auparavant, il avait également provoqué les deux jaunes Garcia (7e et 14e).

200

Raphaël Varane a célébré son 200e départ en Liga ce mardi soir. Dont 116 de Zinédine Zidane, ce qui fait de lui le deuxième joueur le plus utilisé par “ZZ” (à égalité avec Kroos et deux unités derrière Benzema).