L’Europe devient moins verte, avec certaines régions de France et la plupart de l’Espagne même rouge foncé dans la dernière mise à jour de la carte de voyage du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Comme dans les mises à jour précédentes, la situation dans les destinations de vacances les plus populaires semble s’aggraver plus rapidement alors que la région italienne de la Toscane devient rouge, ainsi qu’une grande partie de la France et de la Grèce.

En France, les régions du littoral méditerranéen vont du rouge au rouge foncé, notamment la Provence-Alpes-Côte d’Azur (avec des villes comme Marseille, Cannes et Nice) et l’Occitanie (Toulouse, Montpellier, Nîmes).

Par ailleurs, les régions Normandie, Pays de la Loire et Grand Est (qui comprennent les villes de Metz, Strasbourg et Reims) sont passées du orange au rouge régulier.

En Espagne, qui était déjà entièrement teinte en rouge, les régions de Castilla-La Mancha et de Murcie dans le sud du pays sont également devenues rouge foncé.

L’Italie, longtemps restée verte, s’assombrit, car la Basilicate, les Abruzzes et le Piémont sont désormais également devenus des zones orangées, tandis que la Toscane et les Marches passent de l’orange au rouge.

Comme la semaine dernière, le Portugal et la majeure partie de la Grèce restent rouges, mais des pays comme l’Islande et l’Estonie sont également devenus complètement rouges.

READ  La dispute de Paul Pogba, Raphaël Varane et Benjamin Pavard traduite après le combat de France

Nouvelles liées:

De plus, en Suède, en Finlande, au Danemark et en Irlande, le nombre de tests positifs continue également d’augmenter, alors que de plus en plus de régions virent à l’orange et même au rouge.

Aux Pays-Bas, cependant, le nombre de cas confirmés de coronavirus est à nouveau en baisse, et la majeure partie du pays est désormais colorée en rouge, plutôt que son précédent rouge foncé.

La Belgique, quant à elle, reste orange, à l’exception de la Région de Bruxelles-Capitale qui reste rouge. De plus, le Grand-Duché de Luxembourg passe du rouge à l’orange.

Les États membres utilisent des codes de couleur européens pour imposer des conditions aux voyageurs de retour, telles que des tests obligatoires ou une quarantaine. Le code couleur d’une région est également pris en compte pour l’admission des voyageurs dans leur propre pays.

Les États membres ne peuvent pas imposer de restrictions supplémentaires aux voyageurs venant d’une zone verte, mais pourraient exiger un test négatif et/ou une mise en quarantaine des personnes (non vaccinées) venant de zones orange.