Au moins 20 personnes sont mortes et plus de 200 ont été blessées après un tremblement de terre au Pakistan.

Le séisme de magnitude 5,9 était d’environ 12 miles de profondeur et avait son épicentre à huit miles au nord-est de Harnai dans la province du Baloutchistan.

Il a frappé vers 3 h 20 jeudi, alors que la plupart des gens dormaient.

Image:
Beaucoup de gens ont quitté leurs maisons après le tremblement de terre Photo: AP

Selon The Pakistan News, les gens se sont précipités hors de chez eux en récitant des prières et des versets du Coran alors que le sol tremblait.

Les répliques se font encore sentir.

L’Autorité provinciale de gestion des catastrophes aurait affirmé que la plupart des morts étaient des enfants.

Au moins quatre des autres victimes sont mortes dans l’effondrement d’une mine de charbon.

Les sauveteurs utilisent des machines lourdes pour rechercher des survivants, mais le nombre de morts devrait augmenter.

Plus de 100 maisons en adobe ont été détruites et d’autres propriétés ont été endommagées, y compris des bâtiments gouvernementaux.

Sohail Anwar, un commissaire adjoint de la ville de Harnai, à environ 100 kilomètres de la ville de Quetta, a déclaré à Reuters que des centaines de personnes se sont retrouvées sans abri.

Certaines maisons ont été ensevelies sous les décombres et l’alimentation électrique de la zone a été coupée.

Un habitant de Harnai regarde sa maison endommagée après le grave tremblement de terre qui a frappé la région Photo : AP
Image:
Le tremblement de terre s’est produit aux premières heures de jeudi, alors que la plupart des gens dormaient. Photo : AP

Quetta a été le théâtre de l’un des tremblements de terre les plus meurtriers d’Asie du Sud : en 1935, entre 30 000 et 60 000 personnes ont été tuées dans un séisme de magnitude 7,7.

READ  Joe Biden appelle à l'unité, Donald Trump s'en prend à Covid-19