Attentat mortel du missile Houthi contre un navire commercial

Les rebelles yéménites attaquent un navire marchand dans le golfe d’Aden

Les rebelles yéménites ont récemment mené une attaque meurtrière contre un navire marchand dans le golfe d’Aden, faisant trois morts et au moins quatre blessés. Une partie des victimes est originaire des Philippines, confirmant ainsi le bilan tragique de cette attaque.

C’est la première fois que les Houthis, groupe rebelle yéménite, mènent une attaque de cette ampleur, tirant un missile depuis le Yémen pour toucher un navire de commerce battant pavillon de La Barbade. Les autorités philippines ont confirmé que deux ressortissants philippins ont perdu la vie dans cet incident.

Les Houthis ont revendiqué l’attaque sur les réseaux sociaux, affirmant avoir visé un navire qui ignorait leurs avertissements. Cette attaque a suscité de vives réactions de la part des Etats-Unis et du Royaume-Uni, qui ont condamné cet acte et envisagent des mesures pour demander des comptes aux rebelles.

En réponse à ces attaques, le transport maritime dans la région a chuté de près de 30 %, poussant une coalition multinationale dirigée par les Etats-Unis à mettre en place des mesures de protection pour les navires commerciaux contre les attaques des Houthis. Malgré les efforts de la coalition, les rebelles continuent leurs attaques, visant désormais également les navires américains et britanniques.

La situation reste tendue dans la région, alors que les actes de piraterie et d’attaques de rebelles menacent la sécurité des routes maritimes internationales. La communauté internationale surveille de près l’évolution de la situation et cherche des solutions pour garantir la sécurité des voies navigables.