Melbourne, Australie – L’ancienne championne rebelle et NCAA 2018 Arianne Hartono a obtenu une place dans le tableau principal de l’Open d’Australie 2023, sa deuxième apparition consécutive après avoir remporté ses trois matchs de qualification la semaine dernière.

Hartono a commencé la semaine en battant la Suissesse Ylena In-Albon en deux sets. Elle a traîné un match dans le premier set, mais a remporté trois points de match consécutifs. In-Albon a égalisé 4-4, mais Hartono a terminé le set avec deux points de jeu consécutifs pour une victoire 6-4. Dans le deuxième set, Hartono a pris les devants, remportant les deux premiers jeux et a procédé à l’échange de points de jeu jusqu’à le gagner 6-4.

Deux jours plus tard, Hartono a battu l’Australien Destanee Aiava dans une victoire serrée en trois sets. Ils ont perdu le premier set 6-3, mais se sont ralliés pour remporter le deuxième set 6-3. Le troisième set s’est soldé par un bris d’égalité, que Hartono a remporté 10-7 pour remporter le set final 7-6 (7).

Hier soir, Hartono a remporté sa finale de qualification pour gagner sa place dans le tableau principal après avoir battu Laura Pigossi du Brésil en trois sets. Pour le deuxième match consécutif, Hartono a rebondi après une défaite au premier set pour assurer une victoire 3-6, 6-2, 6-4 en trois sets.

À l’Open d’Australie 2022, Hartono a également remporté ses trois matches de qualification lors de sa première action à l’Open d’Australie. Cette année, Hartono débutera avec un match de premier tour contre l’Américaine Shelby Rogers le dimanche 15 janvier. Les horaires seront communiqués ultérieurement. L’Open d’Australie 2023 est disponible pour regarder sur la famille de réseaux ESPN.

READ  Avec la place olympique en jeu, les curleurs canadiens ont poussé à bout aux championnats du monde masculins

Pour plus d’informations sur le tennis féminin Ole Miss, suivez les rebelles sur Twitter à @OleMissWTennissur Facebook à OleMissWTennis et sur Instagram à OleMissWTennis. Suivez également Coach Beyers sur Twitter, @MarkBeyers.