Apple met fin à son contrat avec le créateur de Fortnite, un tweet ravive le conflit – jeuxvideo.com

Epic Games voit son contrat avec Apple rompu malgré l’entrée en vigueur du Digital Markets Act. La société de développement de jeux vidéo se voit refuser la possibilité de développer sa boutique sur l’App Store, ce qui a déclenché une vive polémique.

Tim Sweeney, le PDG d’Epic Games, a réagi en publiant un tweet critiquant les pratiques d’Apple. Dans ce tweet, il dénonce la décision de la firme à la pomme et affirme que cette dernière manque de transparence et de respect envers les développeurs.

Apple, de son côté, justifie la rupture de contrat en accusant Epic Games de manquer de crédibilité. Les avocats de l’entreprise considèrent que les propos de Tim Sweeney sont hostiles envers Apple et qu’ils sont préjudiciables à sa réputation.

Cette affaire met en lumière les tensions croissantes entre les géants de la technologie et les développeurs d’applications. Alors que le Digital Markets Act est censé réguler les pratiques monopolistiques des grandes entreprises, il semble que des divergences d’interprétation persistent.

Il reste à voir comment cette situation évoluera et si un compromis pourra être trouvé entre Epic Games et Apple. En attendant, les utilisateurs des produits de la marque à la pomme pourraient être impactés par cette dispute. Restez connectés pour toutes les dernières informations sur cette affaire en cours.

READ  Un iPhone 13 de 512 Go au prix de 128 Go - Cosmo Sonic