Pour Apple, le confinement a été bon. Le géant de l’informatique est devenu, mercredi 19 août, la première entreprise américaine à plus de 2 000 milliards de dollars (1 679 milliards d’euros) en bourse. Le groupe dirigé par Tim Cook a été le premier à franchir la barre du billion de dollars à Wall Street en août 2018.

Le géant pétrolier saoudien Aramco est devenu en décembre 2019 la première entreprise au monde à dépasser la barre des 2000 milliards de dollars. Mais son prix a considérablement baissé depuis et la valeur d’Apple a dépassé celle d’Aramco à la fin du mois de juillet.

Plus encore que ses concurrents, la marque Apple a en effet vu ses résultats grimper grâce au confinement: rien qu’au deuxième trimestre, le fabricant d’iPhone a réalisé près de 60 milliards de chiffre d’affaires et plus de 11 milliards de bénéfice net. Sa part a ainsi bondi de près de 60% depuis le début de l’année.

Lisez notre chronique: “Plus puissant que jamais, Apple peut se démarquer de ses partenaires”

Le monde

Contribuer

READ  Des médecins en colère après un message de Nicolas Bedos sur le coronavirus