Alexandria Ocasio-Cortez a répondu aux affirmations selon lesquelles elle avait menti sur son expérience lors des émeutes pro-Trump à Capitol Hill.

La députée de New York s’est adressée à Twitter pour critiquer les républicains «impliqués» pour avoir suggéré qu’elle avait exagéré ce qui s’était passé lors de l’attaque.

Des critiques ont déclaré que la membre du Congrès se trouvait dans son bureau dans le bâtiment voisin de Cannon House et non dans le bâtiment du Capitole américain lorsqu’elle a été agressée.

La députée républicaine Nancy Mace a déclaré que son bureau se trouve à deux portes d’Ocasio-Cortez et que «les insurgés n’ont jamais envahi notre couloir».

Mais Ocasio-Cortez a qualifié les efforts des républicains de la discréditer de «très accablants et révélateurs».

« Pour les survivants de tout traumatisme qui s’inquiètent d’être crus, ou que leur situation n’est pas » mauvaise « ou » trop « assez mauvaise, ou qui craignent d’être stigmatisés ou considérés comme » manipulateurs « pour avoir dit la vérité: je vous vois », a-t-il tweeté . .

«La communauté est là pour vous. Vous êtes en sécurité avec moi et avec nous tous. Tu es aimé! »

Et il a dit que les efforts républicains étaient la « dernière version manipulatrice de la droite ».

« Ils manipulent le fait que la plupart des gens ne connaissent pas la configuration du complexe du Capitole », a-t-il écrit.

«Nous étions tous dans le complexe du Capitole, l’attaque n’était pas seulement sur le dôme.

«Les bombes que les partisans de Trump ont placées ont également encerclé nos bureaux.

Le législateur a également déclaré que les preuves montraient que les émeutiers avaient tenté de nuire physiquement aux politiciens.

« Il est également très accablant et révélateur que le Parti républicain creuse maintenant les deux talons dans une campagne de discrédit », a-t-il tweeté.

«C’est parce qu’ils savent qu’ils sont impliqués, qu’ils passent (à nouveau) au livre de jeu classique sur les abus de ‘ce n’est pas aussi grave qu’ils le disent’.

«C’était tellement mauvais. C’est en fait pire. « 

Plus tôt dans la semaine, Ocasio-Cortez a révélé qu’elle avait été victime d’agression sexuelle, en mettant en contexte le traumatisme qu’elle prétend avoir subi à la suite des émeutes du Capitole.

C’est la première fois que le législateur parle publiquement d’être un survivant d’agression sexuelle.

Ocasio-Cortez a déclaré dans un livestream sur Instagram que les gens lui disant de «passer à autre chose» des violences du 6 janvier utilisaient «les mêmes tactiques» que les agresseurs.

« La raison pour laquelle je dis cela et la raison pour laquelle je suis émue en ce moment est parce que ces gens nous disent de passer à autre chose, que ce n’est pas grave, que nous devrions oublier ce qui s’est passé, ou même nous dire de nous excuser. » elle a dit.

«Ce sont les mêmes tactiques des agresseurs. Et, hum, je suis une victime d’agression sexuelle. « 

La membre du Congrès n’a pas donné de détails sur son agression sexuelle.

« Et donc, si vous aviez un parent négligent ou négligent, et – ou si vous aviez quelqu’un qui vous a verbalement abusé, si vous êtes un survivant de mauvais traitements, si vous subissez une sorte de traumatisme dans votre vie, de petit à grand – ces épisodes peuvent s’aggraver. »

Il y avait un énorme soutien pour Ocasio-Cortez après sa révélation.

Sara Benincasa, un écrivain, a déclaré: « Et un immense respect à AOC pour avoir choisi de révéler qu’elle a été agressée sexuellement quand elle était plus jeune et pour avoir discuté de la façon dont un nouveau danger pour sa sécurité peut réveiller et aggraver de vieux souvenirs traumatisants. »

«L’admission d’AOC d’être une survivante d’abus est particulièrement poignante, étant donné l’horreur qu’elle a clairement vécue le 6 janvier. C’est l’un des moments les plus dévastateurs de son IG (Instagram) », a tweeté Steve Seel de Minnesota Public Radio.

« Ce à quoi je ne peux que répondre, le fait que CECI soit l’environnement dans lequel vivent nos législateurs, et en particulier le Squad, est une honte absolue pour ce qui prétend être une société civilisée. »