Angoulême : le destin des Galeries Lafayette révélé le 22 février

Les Galeries Lafayette à Angoulême sont confrontées à de nouvelles inquiétudes, notamment le risque de fermeture. Le propriétaire des magasins, Michel Ohayon, a jusqu’au 19 janvier pour présenter un plan solide afin de sauver les affaires, alors que le mandataire judiciaire émet un avis défavorable pour la poursuite de l’activité.

Cette décision est très attendue par les 1000 salariés du groupe, dont une vingtaine travaillent à Angoulême, qui sont suspendus à cette décision depuis plusieurs semaines. En effet, si aucun plan de sauvetage n’est accepté, les conséquences pourraient être désastreuses pour l’ensemble des commerces.

En plus de cette situation précaire, les clientes des Galeries Lafayette sont également déçues par la fermeture définitive des deux magasins Camaïeu d’Angoulême, ainsi que des autres magasins de cette enseigne en France. Cela laisse présager une perte importante pour le secteur de la mode dans la région.

Deux options sont envisageables pour l’avenir des Galeries Lafayette : soit la proposition de l’homme d’affaires est acceptée, ce qui semble peu probable, soit tous les commerces pourraient être contraints de se placer en redressement judiciaire, ce qui entraînerait très certainement leur fermeture.

Par ailleurs, un autre commerce à Angoulême fait face à des difficultés. Le magasin Go Sport de Champniers a été transformé en magasin premier prix du groupe Intersport en novembre dernier. Cette restructuration est un moyen de tenter de contrer les turbulences financières de l’empire Ohayon.

Depuis le 22 février 2023, les 20 magasins du groupe Ohayon sont en procédure de sauvegarde, avec des créances évaluées à 153 millions d’euros qui sont suspendues. Cette situation met en péril non seulement les emplois des salariés, mais aussi toute l’économie locale liée aux Galeries Lafayette.

READ  Covid: le ministre belge révèle les prix des vaccins, au grand dégoût de Bruxelles

Les conséquences de cette crise ne cessent de se faire sentir dans la région. La fermeture des magasins Camaïeu et la transformation de Go Sport démontrent les difficultés auxquelles sont confrontés les commerces de détail en ce moment. Les prochaines semaines seront cruciales pour les Galeries Lafayette et pour l’ensemble des personnes qui dépendent de cette activité économique.