Andy Murray a battu le qualifié Taro Daniel 1-6, 6-2, 6-4 vendredi au premier tour de l’Open BNP Paribas pour sa 700e victoire en carrière.

« Cela signifie beaucoup pour moi parce que je sais à quel point cela a été difficile, certainement ces deux dernières années », a déclaré Murray, faisant référence à de nombreuses blessures et à un combat contre le COVID-19. « Quand vous regardez les joueurs qui l’ont fait, la plupart des joueurs qui sont là-haut et qui ont gagné autant de matchs sont certainement les meilleurs joueurs des 30 ou 40 dernières années. »

Murray, qui a reçu une wild card pour le tournoi du désert, est revenu par derrière deux fois dans le match de près de deux heures. Ils ont surmonté un déficit de 1-3 au troisième set, remportant cinq des six derniers matchs.

« Il y a eu des points dans le match où j’ai plutôt bien joué », a déclaré Murray. « Mais il y a eu aussi des moments dans le match où il était médiocre. Je dois vraiment essayer de trouver cette cohérence. »

Murray a brisé Daniel pour égaliser le set 3-3. La star écossaise de 34 ans a mené 40-0 lors du dernier match avant de conclure sur sa troisième balle de match.

C’était leur troisième rencontre cette année. Classé 106e, Daniel s’est imposé à l’Open d’Australie. Murray, qui est classé 88e au monde, a gagné à Doha le mois dernier.

Murray n’a jamais gagné à Indian Wells. Son meilleur résultat est survenu en 2009, lorsqu’il s’est incliné face à Rafael Nadel en finale. Il a été demi-finaliste en 2007 et 2015, perdant les deux fois face à Novak Djokovic.

READ  Sports Digest: Claude Julien choisi pour entraîner l'équipe canadienne masculine aux Jeux olympiques

Raducanu suit l’exemple de Murray

Emma Raducanu a suivi Murray sur le court 1 du stade et a battu Caroline Garcia 6-1, 3-6, 6-1. Murray a soutenu le Britannique de 19 ans qui a remporté l’US Open l’an dernier.

Ils se sont cogné les poings alors que Murray quittait le terrain et que Raducanu attendait pour continuer.

« C’est toujours bizarre de suivre quelqu’un qui vient de gagner », a-t-il déclaré. « Tu es comme, ‘Je veux vraiment faire la même chose.’ Ça te donne un peu plus de carburant. J’étais vraiment content pour lui. »

La Britannique Emma Raducanu, née à Toronto, célèbre une balle de match contre la Française Caroline Garcia lors de leur match de deuxième tour à l’Open BNP Paribas vendredi. (Clive Brunskill/Getty Images)

Chez les autres femmes, la n ° 3 Iga Swiatek a battu Anhelina Kalinina 5-7, 6-0, 6-1. Le premier set comportait sept pauses de service combinées. À partir de là, Swiatek n’a perdu qu’un seul match.

« Je pense qu’au début, j’étais trop concentré sur les conditions. J’étais un peu distrait par ce qui se passait avec le vent », a déclaré Swiatek sur le terrain après le match. « Je suis assez content d’avoir pu passer mon chapeau en mode combat et de rester vraiment concentré parce que c’était la clé. »

La n ° 7 Karolina Pliskova a servi sept as en perdant contre Danka Kovinic 2-6, 7-5, 6-4 lors de ses débuts dans la saison. Pliskova a raté les deux premiers mois de la saison avec son bras dans le plâtre suite à une blessure à l’entraînement hors saison.

Petra Martic a battu la n°19 Tamara Zidansek 7-5, 7-6 (6). La n°24 Simona Halep et la n°26 Sorana Cirstea ont également gagné.