ZURICH (Reuters) – L’ancien capitaine de football suisse Stephan Lichtsteiner a peut-être mis fin à sa brillante carrière sportive, mais il s’est maintenant lancé dans une nouvelle aventure: une formation pour devenir horloger.

Lichtsteiner, qui a disputé 108 matchs pour l’équipe nationale suisse, a entamé un stage d’une durée allant jusqu’à six mois au sein du cabinet Maurice de Mauriac à Zurich.

“Je veux faire quelque chose de productif”, a déclaré vendredi à Reuters l’ancien défenseur de la Juventus, de la Lazio et d’Arsenal, âgé de 37 ans.

“Si vous êtes banquier … vous pouvez le faire toute votre vie, mais si vous êtes footballeur une fois que vous avez 30 ans, vous devez trouver autre chose à faire.”

Il a dit qu’il fabriquerait une montre pendant son stage qui serait vendue à des fins caritatives. Après cela, il était ouvert à l’idée de devenir horloger à plein temps, mais n’avait pas décidé avec certitude et pouvait toujours se remettre dans le sport.

“Je vois quelques similitudes avec le football”, a-t-il déclaré à Reuters.

“Dans le football, si toute l’équipe n’est pas parfaite, vous ne gagnerez pas. Il en va de même avec une horloge, si tout n’est pas parfaitement en place, l’horloge ne fonctionnera pas.”

Les propriétaires de l’entreprise Leonard et Massimo Dreifuss se sont déclarés ravis d’avoir Lichtsteiner à bord en tant que premier apprenti.

«Nous avions de nombreuses candidatures, mais Stephan était le plus enthousiaste», a déclaré le directeur artistique Leonard Dreifuss.

“Notre objectif est un partenariat à long terme et nous avancerons pas à pas”, a déclaré le PDG Massimo Dreifuss, lorsqu’on lui a demandé si Lichtsteiner investirait dans l’entreprise.

READ  Olympiakos-OM enfin à huis clos - Autour de l'OM

Les frères ont déclaré avoir rencontré Lichtsteiner lors d’une conférence d’affaires près de Zurich en octobre.

(Reportage de John Revill; édité par Andrew Heavens)