Avec ce report, les magasins espèrent rouvrir fin novembre.

“Nous avons décidé de reporter le Black Friday s’il permet aux entreprises de rouvrir avant le 1er décembre”, a annoncé jeudi Amazon. PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Les négociations se poursuivent avec intensité pour aboutir à la réouverture des entreprises les 27 ou 28 novembre. Réunis jeudi matin par Bruno Le Maire, les acteurs de la grande distribution, du commerce et du e-commerce ont “Bienvenue” un éventuel report du Black Friday, comme Bercy leur avait demandé la veille, à condition que le ministère autorise sa réouverture fin novembre. Pour le gouvernement, changer cette promotion promotionnelle en une semaine est une condition nécessaire (mais non suffisante) pour la réouverture des entreprises non essentielles à cette date. Vous ne voulez pas voir les clients affluer dans les magasins pour profiter des promotions le jour même de leur réouverture. Un report du Black Friday a également l’avantage de permettre aux petits commerçants, qui bénéficient moins de ce temps fort promotionnel, de vendre au prix fort une semaine avant la mise en place des promotions.

Cependant, les différents acteurs n’ont pas encore signé. “Ils étudieront (…) les conditions à remplir pour atteindre cet objectif”, explique le communiqué de presse publié jeudi par Bercy et les principales fédérations. Les grands détaillants, par exemple, veulent être sûrs que les contrats signés avec leurs fournisseurs pour le Black Friday peuvent être reportés sans risque juridique. Il en va de même pour les catalogues promotionnels, qui ont déjà atteint les boîtes aux lettres et sont généralement attractifs.

READ  Les Algériens ont boycotté massivement le référendum constitutionnel

Surtout, chaque acteur veut être sûr que ses rivaux échoueront le Black Friday. Le plus redouté d’entre eux, Amazon, a donné sa réponse jeudi soir: “Nous avons décidé de reporter le Black Friday si cela permet aux entreprises de rouvrir avant le 1c’est Décembre. Le Black Friday aura lieu cette année le 4 décembre en France.»

Le report de ce temps fort, ainsi que l’adoption d’un protocole de santé renforcé (également finalisé vendredi) sont des conditions nécessaires à la réouverture des entreprises, pas avant le 27 ou 28 novembre. L’exécutif décidera de cette date la semaine prochaine.