Publié le: Modifié:

Cracovie (Pologne) (AFP)

Le tout-terrain portugais Joao Almeida de Deceuninck-Quick Step a remporté le Tour de Pologne dimanche lorsque la septième étape a été remportée par Julius Van den Berg d’EF Education-Nippo à la suite d’une évasion.

Almeida rejoindra le vainqueur du Tour de France Tadej Pogacar aux Emirats Arabes Unis la saison prochaine et remporter trois étapes ici a prouvé pourquoi l’équipe soutenue par l’État du Golfe s’est précipitée pour sa signature.

Le joueur de 23 ans, décrit comme « pas bon, juste sensationnel » par le patron de l’équipe Patrick Lefevere, a remporté l’étape 2 avec une attaque et l’étape 4 avec un sprint et a terminé deuxième du contre-la-montre individuel de samedi.

Almeida a surmonté une rude concurrence pour remporter le titre avec le Slovène Matej Mohoric de Bahrain Victorious à la deuxième place en 20 secondes et le pilote local des Ineos Grenadiers Michal Kwiatkowski troisième en 27 secondes.

C’est la deuxième année consécutive qu’un coureur Deceuninck remporte l’épreuve du World Tour après que Remco Evenepoel a été champion l’année dernière, le plus jeune ayant remporté le Tour du Danemark samedi.

Pour Van den Berg, 24 ans, il s’agissait d’une première victoire à ce niveau et il l’a remportée en battant trois rivaux du groupe d’échappement jusqu’à la ligne d’arrivée après une longue interruption à quatre.

READ  En matière de violations du droit international, la Suisse n'est pas neutre