LONDRES – Un avion spécial s’est posé le week-end dernier au Kennedy Space Center de Cap Canaveral en Floride : l’Airbus BelugaST (A300-600ST).

Livraison du satellite HOTBIRD 13G construit par Airbus pour Eutelsat. Cela s’est produit quelques heures après que son jumeau, HOTBIRD 13F, a été lancé avec succès par une fusée SpaceX Falcon 9.

Les engins spatiaux sont les premiers membres de la nouvelle famille de satellites de télécommunications « Eurostar Neo » d’Airbus, basée sur une plate-forme et des technologies de nouvelle génération développées avec le soutien de l’Agence spatiale européenne (ESA) et d’autres, dont le Centre national d’études Spatiales (CNES) et l’Agence spatiale du Royaume-Uni (UKSA).

Une première pour Beluga depuis 2009


Cette opération historique marque également la première fois depuis 2009 que le Beluga visite les Etats-Unis, alors qu’il emportait le module européen « Tranquility » de la Station Spatiale Internationale.

Pour cette dernière mission, le Beluga a opéré avec un mélange de carburant de 30 % de carburant d’aviation durable (SAF) pour son vol au départ de Toulouse, reflétant les ambitions de décarbonation d’Airbus.

Déclaration d’Airbus Space Systems


« C’est un véritable honneur de présenter deux satellites dos à dos pour notre client Eutelsat – deux pièces de technologie européenne à l’emblématique Kennedy Space Center », a-t-il déclaré. Jean-Marc Nasr, responsable des systèmes spatiaux chez Airbus.

« La capacité d’Airbus à mettre en œuvre une solution européenne autonome est soulignée par le transport de nos satellites sur l’avion unique Beluga, un véritable exemple de synergies pan-Airbus !

Une fois sur leur position orbitale, ces deux satellites, dotés de systèmes de contrôle énergétique et thermique plus efficaces que leurs prédécesseurs, pourront transmettre plus de 1 000 chaînes de télévision en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

READ  Macron fait face à la crise alors que les travailleurs « mécontents » se préparent aux troubles civils : « Plus de risques que le Royaume-Uni » | Sciences | informations

Ils renforceront également la capacité d’Eutelsat à fournir une connectivité à plus de 135 millions de personnes, car ils remplacent trois satellites Eutelsat actuellement en orbite.

Béluga : quand la taille compte


Avec l’arrivée du nouveau BelugaXL, basé sur la plus grande plate-forme A330-200, la flotte BelugaST existante est progressivement disponible pour les grands services de fret dans le monde entier.

Depuis le lancement du nouveau service Airbus Beluga Transport en janvier, BelugaST a effectué des missions pour divers clients à travers le monde.

Si bien el avión de transporte de gran tamaño Beluga XL de nueva generación de Airbus puede parecerse a su predecesor Beluga ST, varios cambios físicos clave aportarán capacidades adicionales para el movimiento de las principales secciones y componentes de aeronaves dentro de la red de producción de la compagnie.

Le Beluga XL, qui est basé sur l’actuel avion de ligne A330, a une section de « bulle » de fuselage agrandie qui est de six mètres plus longue et d’un mètre plus large que le Beluga ST, un avion dérivé de l’A300-600 de l’ancienne production d’Airbus.

Avec cette « bulle » plus grande, le Beluga XL pourra transporter de plus grandes sections d’avions Airbus entre les sites de production européens et les chaînes d’assemblage final à Toulouse, en France, et à Hambourg, en Allemagne, y compris un ensemble complet d’ailes pour le dernier A350.XWB. Variante A350-1000.