Un lecteur de LoyaltyLobby nous a envoyé une copie d’un e-mail au libellé étrange qu’il avait reçu de Flying Blue, du programme de fidélisation d’Air France et de KLM et de quelques autres compagnies aériennes.

L’e-mail indique que les données du compte du lecteur, à l’exclusion des cartes de crédit stockées, ont probablement été compromises et que le compte a été verrouillé jusqu’à ce que le mot de passe soit changé.

Vous pouvez accéder à Flying Blue ici.

Formulaire de courriel Flying Blue :

Au format texte :

Nos équipes chargées des opérations de sécurité ont détecté un comportement suspect de la part d’une entité non autorisée en rapport avec votre compte. Nous avons immédiatement mis en place des actions correctives pour empêcher toute nouvelle exposition de vos données.

En conséquence, les données suivantes ont peut-être été compromises :

– Votre nom et/ou prénom

– Votre numéro et votre niveau Flying Blue

– Solde des miles

– Numéro de téléphone

– Adresse de courrier électronique

– Dernières transactions

Aucune information de carte de crédit et/ou de paiement n’a été exposée.

Notre service de sécurité de l’information prend des mesures pour empêcher toute activité suspecte concernant votre compte.

Par mesure de sécurité supplémentaire, nous avons verrouillé votre compte et vous demandons de changer votre mot de passe pour retrouver l’accès. Rendez-vous sur le site d’Air France et sélectionnez « J’ai oublié mon mot de passe » sur la page de connexion pour créer un nouveau mot de passe.

Soyez assuré qu’Air France, KLM et leur programme de fidélité Flying Blue prennent très au sérieux la protection de vos données personnelles.

Nous nous excusons pour tout inconvénient ou préoccupation que cette situation pourrait avoir causé.

benjamin lipsey
Vice-président principal, Fidélisation de la clientèle
Patron bleu volant

conclusion

READ  Un premier verre et une amitié pour la vie dans un échange scolaire en France | Des lettres

L’e-mail utilise des mots tels que « éventuellement », « comportement suspect » et « en relation avec votre compte ».

Il est impossible de savoir s’il s’agit potentiellement d’un hack Flying Blue répandu dans lequel de nombreux comptes auraient été exposés.

Flying Blue, du moins par le passé, envisageait de transférer des miles au programme, puis de les utiliser pour un « comportement suspect ».