Le logo du groupe Air France KLM est affiché sur le premier Airbus A350 d’Air France lors d’une cérémonie au siège du constructeur d’avions Airbus à Colomiers, près de Toulouse, France, le 27 septembre 2019. REUTERS/Regis Duvignau/Photo archive

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

PARIS, 20 mai (Reuters) – Air France-KLM (AIRF.PA) a annoncé vendredi avoir entamé des discussions exclusives avec la société de capital-investissement Apollo (APO.N) pour une injection de capital de 500 millions d’euros (529 millions de dollars) pour l’une de ses unités d’ingénierie et de maintenance pour contribuer au financement des aides de l’État français.

« Le produit de la transaction permettrait à Air France-KLM et Air France de rembourser partiellement les obligations perpétuelles de l’État français », a déclaré la compagnie aérienne, ajoutant qu’elle n’entraînerait aucun changement opérationnel ou lié à la main-d’œuvre.

La capitalisation boursière actuelle de la compagnie aérienne est de 2,73 milliards d’euros.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Un porte-parole d’Air France-KLM a déclaré que l’accord avec Apollo Global Management n’entraînerait pas la prise de participation de la société acheteuse et qu’il était « purement financier ».

L’unité d’Air France-KLM concernée dispose d’un parc de moteurs de rechange.

Une source proche du dossier a déclaré que les revenus seraient générés « en donnant à Air France l’accès à ce pool de moteurs de rechange ».

Les accords de vente et de cession-bail sont des mécanismes de financement courants dans l’aviation, permettant aux compagnies aériennes de vendre des avions et des moteurs nouvellement livrés à des bailleurs et de les relouer pour alléger leurs bilans.

READ  Plus de 130 personnes en Suisse contractent Covid après avoir été vaccinées

Mais un flot d’investissements provenant de nouvelles sources de financement a accru la concurrence pour les sociétés de leasing traditionnelles.

Le ministère néerlandais des Finances, actionnaire du groupe aérien, a déclaré qu’il soutenait la proposition.

« Attirer des investisseurs privés est bon pour la situation financière de l’entreprise. Nous avons un intérêt commun à la libérer des aides d’État », a déclaré le ministère à Reuters.

A 12h15 GMT, les actions d’Air France-KLM étaient en hausse de 2,8% à 4,37 euros, prolongeant des gains à près de deux chiffres cette année.

Air France-KLM a déclaré en février qu’elle prévoyait de lever jusqu’à 4 milliards d’euros pour payer le soutien qu’elle a reçu pendant la pandémie. Lire la suite

Il a déclaré ce mois-ci qu’il envisageait des mesures telles qu’une augmentation de capital et des instruments de quasi-fonds propres pour accélérer les paiements à l’État français, son principal actionnaire. Lire la suite ]

La compagnie maritime CMA CGM a annoncé cette semaine qu’elle allait acquérir une participation majeure dans Air France-KLM. Lire la suite

(1 $ = 0,9449 euros)

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Informations de Dominique Vidalon ; Reportage supplémentaire d’Anthony Deutsch à Amsterdam Montage par Jason Neely et Mark Potter

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.