Aérospatiale : Thales va supprimer 1.300 postes dans son activité spatiale et les redéployer au sein du groupe

Thales va restructurer sa branche spatiale, Thales Alenia Space, en supprimant et redéployant 1.300 postes

Le géant de la technologie Thales a annoncé qu’il va supprimer et redéployer 1.300 postes au sein de sa branche spatiale, Thales Alenia Space. Cette coentreprise avec le groupe italien Leonardo emploie actuellement 8.600 personnes.

Face à une baisse de la demande dans le domaine des satellites de télécommunications commerciales, Thales a pris cette décision pour s’adapter au marché en évolution. Cependant, aucun départ ne sera contraint et les employés concernés seront redéployés sur d’autres activités au sein du groupe.

Bien que l’activité spatiale de Thales bénéficie de perspectives de croissance favorables, les télécommunications civiles sont plus compliquées. Malgré cela, Thales compte sur des projets comme la future constellation européenne de communication Iris2 pour assurer un avenir prospère.

Le redéploiement des postes se fera progressivement sur les années 2024 et 2025, en concertation avec les instances représentatives des salariés. Thales espère ainsi préserver l’emploi au sein de son groupe tout en s’adaptant aux nouvelles tendances du marché spatial.

READ  Divers - Justice | La Porsche du rappeur Koba LaD impliquée dans un accident à Marseille