YANQING, Chine – Des vents violents au Centre national de ski alpin ont forcé la dernière course alpine de samedi des Jeux olympiques de Pékin, l’épreuve par équipes mixtes, à être reportée à dimanche, le dernier jour des Jeux, avec une heure commençant à 9 h heure locale . .

Después de que ráfagas de hasta 40 mph provocaran dos retrasos por mal tiempo el sábado por la mañana, los organizadores y los funcionarios de esquí alpino decidieron posponer o cancelar el evento justo después de las 11:30 am hora local (10:30 pm hora de l’Est). La décision de reporter à dimanche est intervenue plus d’une heure plus tard. Parmi les problèmes qui compliquent la décision : les prévisions de dimanche ne sont pas meilleures que celles de samedi, et certaines équipes devaient décoller de Pékin tard samedi ou tôt dimanche.

« C’était assez clair avec les rafales de vent, ce n’était pas possible d’organiser la course », a expliqué Jenny Wiedeke, directrice de la communication de la Fédération internationale de ski (FIS). « … Lorsque vous avez des clôtures aériennes qui volent, c’est une décision assez claire. »

La course, qui mettra en vedette la sixième et dernière chance de médaille de la star américaine Mikaela Shiffrin à ces Jeux olympiques, était initialement prévue à 11 heures, heure locale, mais les responsables ont décidé vendredi de déplacer le départ d’une heure à 22 heures, en raison de la prévisions météorologiques.

Cependant, moins d’une heure avant le début de la course, les officiels ont décidé qu’il était trop dangereux de courir, le départ étant retardé d’une heure puis d’une autre. À un moment donné, un segment du système de télécabine qui transporte les skieurs, les membres des médias, les bénévoles et les officiels vers les zones de départ et d’arrivée a été fermé en raison du vent, obligeant tout le monde à monter à bord des ferries qu’ils gravissent un chemin escarpé à travers des virages en épingle à cheveux pour le haut. .

READ  Aujourd'hui dans l'histoire | nouvelles nationales

Selon l’historien olympique Bill Mallon, une seule épreuve olympique d’hiver a été entièrement annulée : en 1928 à Saint-Moritz, en Suisse, la course masculine de patinage de vitesse de 10 kilomètres a été annulée après que le temps chaud a fait fondre la glace.